Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

EUROPE

Acquittement des trois prévenus du procès Politkovskaïa

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Dernière modification : 19/02/2009

Les trois hommes jugés comme complices présumés de l'assassinat en 2006 de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés par les jurés. Le parquet a décidé de faire appel de la décision.

AFP - Les trois principaux accusés dans le procès du meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés jeudi par les jurés, selon un verdict lu par un membre du jury.

Il s'agit de deux frères tchétchènes Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov qui étaient soupçonnés d'avoir surveillé les déplacements de Mme Politkovskaïa et d'avoir conduit le tueur présumé, leur frère Roustam, sur les lieux du crime le soir du meurtre.

L'ancien policier Sergueï Khadjikourbanov soupçonné d'avoir organisé la logistique de l'assassinat a également été acquitté ainsi qu'un quatrième accusé, l'ex-agent du FSB (Services fédéraux de sécurité) Pavel Riagouzov qui comparaissait pour des accusations d'extorsion et d'abus de pouvoir qui n'étaient pas directement liées au meurtre.

Anna Politkovskaïa, journaliste du bi-hebdomadaire d'opposition Novaïa Gazeta, l'une des rares à avoir continué à couvrir la guerre en Tchétchénie et les violations des droits de l'Homme, avait été tuée par balle le 7 octobre 2006 dans son immeuble du centre de Moscou.

Le motif du crime et son commanditaire n'ont jamais été mis en évidence.
 

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)