Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

EUROPE

Acquittement des trois prévenus du procès Politkovskaïa

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Dernière modification : 19/02/2009

Les trois hommes jugés comme complices présumés de l'assassinat en 2006 de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés par les jurés. Le parquet a décidé de faire appel de la décision.

AFP - Les trois principaux accusés dans le procès du meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés jeudi par les jurés, selon un verdict lu par un membre du jury.

Il s'agit de deux frères tchétchènes Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov qui étaient soupçonnés d'avoir surveillé les déplacements de Mme Politkovskaïa et d'avoir conduit le tueur présumé, leur frère Roustam, sur les lieux du crime le soir du meurtre.

L'ancien policier Sergueï Khadjikourbanov soupçonné d'avoir organisé la logistique de l'assassinat a également été acquitté ainsi qu'un quatrième accusé, l'ex-agent du FSB (Services fédéraux de sécurité) Pavel Riagouzov qui comparaissait pour des accusations d'extorsion et d'abus de pouvoir qui n'étaient pas directement liées au meurtre.

Anna Politkovskaïa, journaliste du bi-hebdomadaire d'opposition Novaïa Gazeta, l'une des rares à avoir continué à couvrir la guerre en Tchétchénie et les violations des droits de l'Homme, avait été tuée par balle le 7 octobre 2006 dans son immeuble du centre de Moscou.

Le motif du crime et son commanditaire n'ont jamais été mis en évidence.
 

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)