Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

EUROPE

Acquittement des trois prévenus du procès Politkovskaïa

Vidéo par Elisabeth ALLAIN

Dernière modification : 19/02/2009

Les trois hommes jugés comme complices présumés de l'assassinat en 2006 de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés par les jurés. Le parquet a décidé de faire appel de la décision.

AFP - Les trois principaux accusés dans le procès du meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa ont été acquittés jeudi par les jurés, selon un verdict lu par un membre du jury.

Il s'agit de deux frères tchétchènes Djabraïl et Ibraguim Makhmoudov qui étaient soupçonnés d'avoir surveillé les déplacements de Mme Politkovskaïa et d'avoir conduit le tueur présumé, leur frère Roustam, sur les lieux du crime le soir du meurtre.

L'ancien policier Sergueï Khadjikourbanov soupçonné d'avoir organisé la logistique de l'assassinat a également été acquitté ainsi qu'un quatrième accusé, l'ex-agent du FSB (Services fédéraux de sécurité) Pavel Riagouzov qui comparaissait pour des accusations d'extorsion et d'abus de pouvoir qui n'étaient pas directement liées au meurtre.

Anna Politkovskaïa, journaliste du bi-hebdomadaire d'opposition Novaïa Gazeta, l'une des rares à avoir continué à couvrir la guerre en Tchétchénie et les violations des droits de l'Homme, avait été tuée par balle le 7 octobre 2006 dans son immeuble du centre de Moscou.

Le motif du crime et son commanditaire n'ont jamais été mis en évidence.
 

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)