Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

Amériques Amériques

La banque UBS refuse de donner le nom de ses clients au fisc américain

Vidéo par Julien FANCIULLI

Dernière modification : 20/02/2009

UBS refuse de répondre à la demande du fisc américain qui, en vertu d'un accord signé entre les États-Unis et la banque suisse après une vaste affaire de fraude, exige que l'établissement révèle l'identité de 52 000 clients américains.

AFP - La banque suisse UBS a annoncé jeudi qu'elle entendait contester en justice la demande du fisc américain de lui livrer des informations sur 52.000 comptes secrets détenus par des Américains.
   
UBS, dans un communiqué diffusé par ses services à New York, estime que l'accord amiable conclu mercredi avec les autorités américaines, dans lequel elle acceptait de verser 780 millions de dollars pour solder cette affaire, lui donne des arguments pour contester les exigences du fisc.
   
La demande du fisc, qui fait l'objet d'une plainte du ministère de la Justice déposée jeudi à Miami (Floride, sud-est), "concerne des informations sur un nombre substantiel de comptes secrets détenus par des Américains chez UBS en Suisse, dont les informations sont protégées par la législation suisse", a fait valoir la banque.
   
La justice américaine a exigé jeudi que la banque suisse UBS révèle au fisc l'identité de quelque 52.000 clients américains titulaires de comptes secrets illégaux, représentant quelque 14,8 milliards de dollars d'actifs.
   
Un agent du fisc américain a souligné, dans un document judiciaire diffusé par le ministère, qu'il n'avait aucun autre moyen que cette plainte d'obtenir les informations nécessaires pour poursuivre des Américains ayant failli à l'obligation de déclarer leurs revenus.

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)