Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Amériques Amériques

La banque UBS refuse de donner le nom de ses clients au fisc américain

Vidéo par Julien FANCIULLI

Dernière modification : 20/02/2009

UBS refuse de répondre à la demande du fisc américain qui, en vertu d'un accord signé entre les États-Unis et la banque suisse après une vaste affaire de fraude, exige que l'établissement révèle l'identité de 52 000 clients américains.

AFP - La banque suisse UBS a annoncé jeudi qu'elle entendait contester en justice la demande du fisc américain de lui livrer des informations sur 52.000 comptes secrets détenus par des Américains.
   
UBS, dans un communiqué diffusé par ses services à New York, estime que l'accord amiable conclu mercredi avec les autorités américaines, dans lequel elle acceptait de verser 780 millions de dollars pour solder cette affaire, lui donne des arguments pour contester les exigences du fisc.
   
La demande du fisc, qui fait l'objet d'une plainte du ministère de la Justice déposée jeudi à Miami (Floride, sud-est), "concerne des informations sur un nombre substantiel de comptes secrets détenus par des Américains chez UBS en Suisse, dont les informations sont protégées par la législation suisse", a fait valoir la banque.
   
La justice américaine a exigé jeudi que la banque suisse UBS révèle au fisc l'identité de quelque 52.000 clients américains titulaires de comptes secrets illégaux, représentant quelque 14,8 milliards de dollars d'actifs.
   
Un agent du fisc américain a souligné, dans un document judiciaire diffusé par le ministère, qu'il n'avait aucun autre moyen que cette plainte d'obtenir les informations nécessaires pour poursuivre des Américains ayant failli à l'obligation de déclarer leurs revenus.

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)