Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement vote la fermeture d'une base américaine

Dernière modification : 19/02/2009

Le Parlement kirghize a validé, par 78 voix contre 1, la décision du président Kourmanbek Bakiev de fermer la base aérienne américaine de Manas, utilisée pour approvisionner les forces occidentales en Afghanistan.

AFP - Le Parlement du Kirghizstan a approuvé jeudi la décision du gouvernement de fermer la base aérienne américaine dans ce pays d'Asie centrale, une installation militaire clé pour le ravitaillement de la force internationale déployée en Afghanistan.
  
Le texte annulant l'accord américano-kirghiz de 2001 autorisant l'installation de cette base aérienne a été approuvé par 78 députés. Un seul parlementaire a voté contre.
  
La base aérienne située à l'aéroport Manas de Bichkek est une installation clé pour l'approvisionnement des forces engagées en Afghanistan.
  
La décision du Kirghizstan de fermer cette base pose un grave problème de ravitaillement des troupes aux Etats-Unis qui comptent renforcer leur opération contre les Talibans.

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)