Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donestk

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

FRANCE

Des milliers de manifestants contre la réforme des universités

Dernière modification : 19/02/2009

Entre 30 000 et 55 000 universitaires, chercheurs et étudiants ont manifesté en France contre la réforme de l'enseignement supérieur. Plus tôt, les présidents d'université ont invité le gouvernement à faire un geste sur l'emploi.

REUTERS - Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont à nouveau manifesté jeudi dans toute la France à l'appel de la coordination nationale des universités contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs.

 

A Paris, le rassemblement a attiré quelque 25.000 personnes selon le Snesup, syndicat majoritaire de l'enseignement supérieur, 15.000 selon la préfecture de police.

 

Des manifestations étaient également organisées dans une vingtaine de villes universitaires. Quelque 5.000 personnes ont défilé à Marseille et 4.000 à Strasbourg, selon le Snesup.

 

Le décret modifie le statut des enseignants-chercheurs. Ceux-ci redoutent qu'il accorde trop de pouvoir aux présidents d'universités, notamment sur la modulation de leur temps de travail entre l'enseignement et la recherche.

 

La modification du principe d'évaluation des enseignants-chercheurs est également controversée.

 

Derrière une banderole disant "Halte à la lourde régression de l'université", un millier d'enseignants ont investi les rues de Lyon et annoncé une nouvelle manifestation la semaine prochaine.

 

Légèrement moins forte que la semaine dernière en raison des vacances, la mobilisation demeure "extrêmement importante" pour Jean Fabbri, secrétaire général du Snesup.

 

"Il y a beaucoup de détermination. Nous sommes conscients que l'opinion nous comprend, qu'on porte la qualité de la recherche et de l'enseignement supérieur", a-t-il ajouté.

 

Le responsable syndical, dont l'organisation a formulé mercredi des propositions pour reprendre les négociations, affirme n'avoir eu aucun contact avec le cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, ni avec Claire Bazy-Malaurie, médiatrice nommée la semaine dernière pour poursuivre la concertation.

 

Première publication : 19/02/2009

COMMENTAIRE(S)