Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Ouganda porte plainte après la mort de 4 policiers, Kinshasa reconnaît une "erreur déplorable"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France: bras de fer autour des raffineries

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

Culture

Londres accueille une exposition d'objets privés de Madonna

Dernière modification : 22/02/2009

La plus importante collection d'objets privés de la chanteuse américaine est actuellement exposée à Londres. "Simply Madonna: materials of the girl", qui rassemble quelque 300 pièces, est à l'affiche jusqu'au 22 mars

AFP - Robe de satin rose de "Material girl", bustier noir dessiné par Jean-Paul Gaultier ou encore garde-robe du film "Evita" : une exposition présente à partir de samedi à Londres des tenues emblématiques de Madonna, au milieu d'un bric-à-brac à faire rêver ses fans.

"C'est la plus importante collection d'objets de Madonna, en dehors de sa propre collection privée", a expliqué vendredi à l'AFP Ted Owen, commissaire de l'exposition, lors de la présentation à la presse.

L'exposition "Simply Madonna: materials of the girl" se déroule jusqu'au 22 mars à la Old truman brewery, sur Brick Lane dans l'est de Londres.

Quelque 300 objets ont été rassemblés, retraçant l'évolution de la chanteuse mais aussi sa carrière au cinéma. Sa vie personnelle n'est pas en reste avec dans les nombreuses vitrines des originaux de contrats pour des tournées et des films, un acte officiel de divorce avec l'acteur Sean Penn, une carte American Express de 1985 au nom de "Madonna Ciccone" ou encore un agenda des années 80.

La plupart de ces pièces appartiennent à la société d'investissements Marquee capital, fondée en 2007 et qui compte une trentaine d'actionnaires à travers le monde.

"L'objectif de la société est d'acheter des objets souvenirs en tant qu'investissement puis de les revendre après plusieurs années et pour rentabiliser cet investissement, d'organiser des expositions", a précisé à l'AFP Chetan Trivedi, le président de Marquee.

Un fan, James Harknett, a également prêté pour l'occasion des dizaines de T-shirts, de photos, de magazines et autres objets +collector+ à l'effigie de la chanteuse et de souvenirs de ses tournées.

Les visiteurs --il en faut 30.000 pour équilibrer le coût d'organisation-- vont notamment pouvoir admirer le costume blanc immaculé avec manteau en fourrure Versace du clip "Music" (2000), la robe de mariée de la tournée "Like a Virgin" (1985) et l'uniforme de base-ball du film "Une équipe hors du commun" (1992).

Première publication : 20/02/2009

COMMENTAIRE(S)