Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

EUROPE

Brown et Obama se rencontreront le 3 mars pour évoquer la crise

Dernière modification : 22/02/2009

Le Premier ministre britannique Gordon Brown se rendra le 3 mars à Washington pour s'entretenir avec le président Barack Obama sur la crise financière mondiale et élaborer une stratégie globale pour l'Afghanistan.

AFP - Le président américain Barack Obama recevra le Premier ministre britannique Gordon Brown le 3 mars à la Maison Blanche pour des entretiens consacrés notamment à la "crise économique mondiale" et à la guerre en Afghanistan, a annoncé samedi la présidence des Etats-Unis.

"Le président Obama accueillera le Premier ministre britannique Gordon Brown à la Maison Blanche le 3 mars 2009", écrit la Maison Blanche dans un communiqué.

"Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne entretiennent une relation particulière et le président (Obama) est impatient de travailler étroitement avec le Premier ministre sur les défis mondiaux", a ajouté la Maison Blanche.

Les deux dirigeants discuteront de la "crise économique mondiale" et du sommet du G20, dont l'objectif est de réfléchir à la réforme de la finance mondiale à la suite de la crise actuelle, qui doit avoir lieu le 2 avril à Londres, a-t-on détaillé de même source.

Ils parleront également de la stratégie à adopter en Afghanistan et du sommet pour le 60e anniversaire de l'Otan, prévu du 3 au 5 avril à Baden-Baden (Allemagne) et Strasbourg (France), selon la Maison Blanche.

Avec 8.900 soldats, la Grande-Bretagne est le second contributeur de troupes en Afghanistan après les Etats-Unis, qui disposent eux de 38.000 hommes sur les 70.000 soldats étrangers présents dans le pays. Le président Obama a annoncé mardi l'envoi sur place de 17.000 soldats américains supplémentaires d'ici à l'été.

Tout en saluant cette initiative, Londres a expliqué ne pas avoir l'intention d'y envoyer de renforts. "Nous représentons près de 12% des effectifs déployés en Afghanistan. Au jour d'aujourd'hui, nous n'avons pas de demande pour augmenter le nombre de nos soldats", a expliqué mercredi le ministre des Affaires étrangères David Miliband au cours d'une visite surprise à Kaboul.

Barack Obama recevra par ailleurs mardi à Washington le Premier ministre japonais Taro Aso. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a indiqué à ce propos qu'il "serait le premier dirigeant étranger à être reçu à la Maison Blanche par le président Obama".

Première publication : 21/02/2009

COMMENTAIRE(S)