Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

Confusion autour d'un cessez-le-feu permanent avec les Taliban

Vidéo par Laure DE MATOS

Dernière modification : 22/02/2009

Les autorités pakistanaises annoncent un cessez-le-feu permanent dans la vallée de la Swat, région en guerre depuis juillet 2007 et située au nord-ouest du pays. Mais les Taliban indiquent que le projet est encore à l'étude.

Reuters - Les taliban de la vallée de la Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, ont fait savoir qu'ils étudieraient la prorogation d'un cessez-le-feu unilatéral de dix jours lorsqu'il viendra à expiration, alos que le gouvernement venait d'annoncer la conclusion d'un "cessez-le-feu permanent".


"Nous avons entendu dire que le gouvernement avait annoncé un cessez-le-feu permanent, mais nous avons annoncé un cessez-le-feu de dix jours et nous envisagerons sa prorogation lorsqu'il viendra à expiration", a déclaré le chef des taliban, Maulana Fazlullah, sur sa radio FM clandestine.


Le cessez-le-feu de dix jours arrivera à son terme mercredi.


"Ils ont pris l'engagement d'observer un cessez-le-feu permanent et nous ferons de même", avait auparavant déclaré à la presse Syed Mohammad Javed, commissaire de Malakand, une région de la Province de la Frontière du Nord-ouest.

Quelque 1.200 personnes ont été tuées et entre 250.000 et 500.000 habitants ont fui la vallée située dans le canton de Malakand.


Les gouvernements occidentaux et de nombreux Pakistanais se sont inquiétés de l'offre du gouvernement de rétablir la charia dans la région de Malakand si les taliban acceptent la paix.


Ils redoutent qu'un cessez-le-feu entraîne la création d'un nouveau sanctuaire au Pakistan où les taliban et al Qaïda pourraient opérer librement. Ils craignent aussi que les taliban d'autres régions soient encouragés par l'initiative du gouvernement.


Javed a déclaré que des efforts étaient déployés pour convaincre les taliban d'autoriser la réouverture des écoles de filles. Des activistes pour lesquels l'éducation des filles est contraire à leur vision de l'islam ont incendié 200 écoles de filles dans la vallée de la Swat. Les écoles pour garçons doivent rouvrir lundi.


L'annonce d'un cessez-le-feu par le gouvernement est intervenue au lendemain d'une rencontre entre Fazlullah et son beau-père, le religieux radical Maulana Sufi Mohammad, relâché par le gouvernement pour négocier la paix.

Première publication : 21/02/2009

COMMENTAIRE(S)