Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

Confusion autour d'un cessez-le-feu permanent avec les Taliban

Vidéo par Laure DE MATOS

Dernière modification : 22/02/2009

Les autorités pakistanaises annoncent un cessez-le-feu permanent dans la vallée de la Swat, région en guerre depuis juillet 2007 et située au nord-ouest du pays. Mais les Taliban indiquent que le projet est encore à l'étude.

Reuters - Les taliban de la vallée de la Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, ont fait savoir qu'ils étudieraient la prorogation d'un cessez-le-feu unilatéral de dix jours lorsqu'il viendra à expiration, alos que le gouvernement venait d'annoncer la conclusion d'un "cessez-le-feu permanent".


"Nous avons entendu dire que le gouvernement avait annoncé un cessez-le-feu permanent, mais nous avons annoncé un cessez-le-feu de dix jours et nous envisagerons sa prorogation lorsqu'il viendra à expiration", a déclaré le chef des taliban, Maulana Fazlullah, sur sa radio FM clandestine.


Le cessez-le-feu de dix jours arrivera à son terme mercredi.


"Ils ont pris l'engagement d'observer un cessez-le-feu permanent et nous ferons de même", avait auparavant déclaré à la presse Syed Mohammad Javed, commissaire de Malakand, une région de la Province de la Frontière du Nord-ouest.

Quelque 1.200 personnes ont été tuées et entre 250.000 et 500.000 habitants ont fui la vallée située dans le canton de Malakand.


Les gouvernements occidentaux et de nombreux Pakistanais se sont inquiétés de l'offre du gouvernement de rétablir la charia dans la région de Malakand si les taliban acceptent la paix.


Ils redoutent qu'un cessez-le-feu entraîne la création d'un nouveau sanctuaire au Pakistan où les taliban et al Qaïda pourraient opérer librement. Ils craignent aussi que les taliban d'autres régions soient encouragés par l'initiative du gouvernement.


Javed a déclaré que des efforts étaient déployés pour convaincre les taliban d'autoriser la réouverture des écoles de filles. Des activistes pour lesquels l'éducation des filles est contraire à leur vision de l'islam ont incendié 200 écoles de filles dans la vallée de la Swat. Les écoles pour garçons doivent rouvrir lundi.


L'annonce d'un cessez-le-feu par le gouvernement est intervenue au lendemain d'une rencontre entre Fazlullah et son beau-père, le religieux radical Maulana Sufi Mohammad, relâché par le gouvernement pour négocier la paix.

Première publication : 21/02/2009

COMMENTAIRE(S)