Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Confusion autour d'un cessez-le-feu permanent avec les Taliban

Vidéo par Laure DE MATOS

Dernière modification : 22/02/2009

Les autorités pakistanaises annoncent un cessez-le-feu permanent dans la vallée de la Swat, région en guerre depuis juillet 2007 et située au nord-ouest du pays. Mais les Taliban indiquent que le projet est encore à l'étude.

Reuters - Les taliban de la vallée de la Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, ont fait savoir qu'ils étudieraient la prorogation d'un cessez-le-feu unilatéral de dix jours lorsqu'il viendra à expiration, alos que le gouvernement venait d'annoncer la conclusion d'un "cessez-le-feu permanent".


"Nous avons entendu dire que le gouvernement avait annoncé un cessez-le-feu permanent, mais nous avons annoncé un cessez-le-feu de dix jours et nous envisagerons sa prorogation lorsqu'il viendra à expiration", a déclaré le chef des taliban, Maulana Fazlullah, sur sa radio FM clandestine.


Le cessez-le-feu de dix jours arrivera à son terme mercredi.


"Ils ont pris l'engagement d'observer un cessez-le-feu permanent et nous ferons de même", avait auparavant déclaré à la presse Syed Mohammad Javed, commissaire de Malakand, une région de la Province de la Frontière du Nord-ouest.

Quelque 1.200 personnes ont été tuées et entre 250.000 et 500.000 habitants ont fui la vallée située dans le canton de Malakand.


Les gouvernements occidentaux et de nombreux Pakistanais se sont inquiétés de l'offre du gouvernement de rétablir la charia dans la région de Malakand si les taliban acceptent la paix.


Ils redoutent qu'un cessez-le-feu entraîne la création d'un nouveau sanctuaire au Pakistan où les taliban et al Qaïda pourraient opérer librement. Ils craignent aussi que les taliban d'autres régions soient encouragés par l'initiative du gouvernement.


Javed a déclaré que des efforts étaient déployés pour convaincre les taliban d'autoriser la réouverture des écoles de filles. Des activistes pour lesquels l'éducation des filles est contraire à leur vision de l'islam ont incendié 200 écoles de filles dans la vallée de la Swat. Les écoles pour garçons doivent rouvrir lundi.


L'annonce d'un cessez-le-feu par le gouvernement est intervenue au lendemain d'une rencontre entre Fazlullah et son beau-père, le religieux radical Maulana Sufi Mohammad, relâché par le gouvernement pour négocier la paix.

Première publication : 21/02/2009

COMMENTAIRE(S)