Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : la situation "en voie de stabilisation", selon Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

Moyen-Orient

Israël réplique aux roquettes provenant du Sud-Liban

Vidéo par Clément MASSE

Dernière modification : 22/02/2009

Israël rapporte qu'une roquette tirée depuis le Liban a frappé le nord du pays, blessant une femme. Les services de sécurité libanais affirment que l'armée israélienne a, de son côté, tiré sept obus sur le Sud-Liban.

AFP - Sept obus d'artillerie israéliens se sont abattus samedi matin sur une région du sud du Liban située à dix kilomètres de la frontière, en représailles à des roquettes lancées sur l'Etat hébreu à partir du territoire libanais, a annoncé à l'AFP l'armée libanaise.
  
"L'ennemi israélien a agressé le Liban en tirant l'un après l'autre sept obus d'artillerie sur la région d'el-Qlailé, au sud de (la ville côtière) de Tyr. Les forces armées inspectent la région", a précisé le porte-parole.
  
Le responsable avait auparavant fait état de trois obus.
  
"Trois roquettes ont été tirées à partir du Liban et deux sont tombées sur le territoire libanais. Une troisième a traversé la frontière", a-t-il par ailleurs souligné.
  
De son côté, la radio publique israélienne a annoncé qu'une femme avait été légèrement blessée près de la ville de Maalot, située à proximité de la frontière libanaise, par l'explosion d'une roquette tirée à partir du Liban vers le nord d'Israël.
  
Au Liban, des habitants paniqués fuyaient la zone frontalière avec Israël, a rapporté un correspondant de l'AFP.
  
La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a mis en place des points de contrôle et empêchait les habitants de se rendre à proximité de la zone des bombardements, selon les habitants d'el-Henniyé, qui se trouve dans la région d'el-Qlailé.
  
Selon ces mêmes habitants, les trois roquettes ont été lancées à partir d'une vallée proche de leur village.
  
Plusieurs patrouilles de la Finul, notamment du contingent italien, étaient visibles sur la route côtière du sud du pays.
  
Le 14 janvier, trois roquettes avaient été tirées du Liban.
  
Ces tirs de roquettes, qui n'ont pas fait de victime, étaient les deuxièmes depuis le lancement par Israël, le 27 décembre, d'une offensive dans la bande de Gaza qui a fait plus de 1.300 parmi les Palestiniens.
  
L'armée libanaise et la Finul ont à plusieurs reprises indiqué que des roquettes prêtes à être tirées avaient été découvertes au cours des dernières semaines dans des localités libanaises du sud du pays.
  
A la mi-janvier, Israël a même mis en garde, par voie d'appels téléphoniques, les habitants du sud du Liban.
  
Le Hezbollah chiite pro-iranien contre lequel l'armée israélienne avait mené une guerre durant l'été 2006 avait nié son implication dans ces tirs.
  
Des analystes avaient toutefois estimé que ces tirs avaient été l'oeuvre d'un groupuscule palestinien qui aurait agi avec l'accord tacite du Hezbollah.
  
Le gouvernement israélien a prévenu au cours des derniers mois qu'il tiendrait non seulement le Hezbollah mais également les dirigeants libanais pour responsables des attaques visant son territoire, en soulignant que le mouvement chiite pro-iranien fait partie du gouvernement libanais.

Première publication : 21/02/2009

COMMENTAIRE(S)