Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser nous-mêmes" les prélèvements, dit Trevidic

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Liban : retour sur les affrontements à Tripoli

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Barrage de Sivens : après le drame, l'instrumentalisation politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : montez à bord du navire de Frank Gehry !

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : bras de fer pour le Sénat

En savoir plus

Culture

Cérémonie des Oscars à Hollywood

Vidéo par Laure DE MATOS , AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 23/02/2009

"Slumdog Millionaire" ou "L’étrange histoire de Benjamin Button" ? Mickey Rourke ou Sean Penn ? Hollywood, capitale mondiale du 7e art, célèbre la 81e cérémonie des Oscars, alors que les festivités se trouvent sous la menace de grève.

Les premiers Oscars remis dimanche soir sont revenus à l'actrice espagnole Penélope Cruz, à l'acteur australien Heath Ledger et au dessin animé "Wall-E", tandis que "Slumdog Millionaire", grand favori de la cérémonie hollywoodienne, a enlevé un prix pour son scénario.

 

L'acteur australien Heath Ledger s'est vu décerner dimanche l'Oscar du second rôle masculin à titre posthume pour son portrait du "Joker" dans "Batman, le chevalier noir", 13 mois après sa mort d'une surdose de médicaments à l'âge de 28 ans.

  
"Est-ce que quelqu'un s'est déjà évanoui ici? Je pourrais bien être la première", a déclaré Penélope Cruz, très émue, en recevant sa statuette, la première pour une comédienne ibérique, remportée au titre de "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen.
   
"Slumdog Millionaire", grand favori pour l'Oscar du meilleur film remis à la fin de l'événement, a enlevé son premier trophée, celui du scénario adapté, remis au Britannique Simon Beaufoy. Le long métrage de Danny Boyle a été nommé dix fois à la cérémonie.
   
De son côté, Dustin Lance Black a remporté la statuette du scénario original pour "Harvey Milk", film de Gus Van Sant sur la vie du héros des droits des homosexuels.
   
L'Oscar du film d'animation est allé à "Wall-E", fable sur un robot compacteur de déchets laissé seul au monde. C'est la quatrième fois que le studio Pixar remporte ce trophée depuis sa création en 2002.
   
Dans des catégories techniques, "L'étrange histoire de Benjamin Button" a obtenu les trophées de la direction artistique et du maquillage, tandis que "The Duchess" a remporté la statuette des costumes.
   
Avant la cérémonie, le quartier historique du cinéma dans le nord-ouest de Los Angeles a connu un déferlement de stars à l'entrée du théâtre Kodak, la salle de 3.400 places où se déroule l'événement.
   
Les membres de l'équipe de "Slumdog Millionaire" ont été parmi les premiers à arriver: Boyle, les comédiens Dev Patel, Freida Pinto et Anil Kapoor, mais aussi les enfants issus d'un bidonville de Bombay (Inde) jouant dans le film.
   
"C'est incroyable, je ne pensais pas que je serais un jour aux Oscars!" s'est exclamé l'un des enfants, vêtu d'un smoking, au micro de la chaîne "E!".
   
Mais c'est comme prévu l'arrivée du "couple en or" Angelina Jolie et Brad Pitt, tous deux en lice pour une statuette, qui a provoqué une mini-émeute.
   
"Slumdog Millionaire", le destin d'un orphelin de Bombay gagnant contre toute attente à un jeu télévisé, a été tourné avec un budget modeste, sans vedettes et a bien failli ne jamais sortir en salles. Mais il est devenu favori à la statuette du meilleur film en raflant toutes les récompenses de la saison.
   
"Benjamin Button", "Frost/Nixon, l'heure de vérité", "Harvey Milk" et "Le liseur", également en lice pour le trophée du film, paraissent en retrait.
   
Les experts pronostiquent une lutte au coude à coude pour l'Oscar du meilleur acteur entre Mickey Rourke ("The Wrestler") et Sean Penn ("Harvey Milk"), a priori détachés de Pitt ("Benjamin Button"), Richard Jenkins ("The Visitor") et Frank Langella ("Frost/Nixon").
   
Côté actrices, Kate Winslet ("Le liseur"), six fois nommée mais jamais récompensée, et Meryl Streep ("Doute"), dont c'est la 15e sélection en 30 ans, paraissent tenir la corde, face à Melissa Leo ("Frozen River"), Angelina Jolie ("L'échange") et Anne Hathaway ("Rachel Getting Married").
   
Heath Ledger, retenu pour le trophée du second rôle masculin grâce à son rôle du "Joker" dans "Batman, le chevalier noir", est pressenti pour un Oscar posthume, un an après sa mort d'une surdose de médicaments à l'âge de 28 ans.
   
La statuette du film étranger se jouera entre des oeuvres israélienne, allemande, autrichienne, japonaise et française ("Entre les murs", de Laurent Cantet).
   
Les Oscars, honorant 24 catégories, sont organisés depuis 1929 par l'Académie des arts et des sciences du cinéma. Son collège électoral est composé de 5.810 professionnels cooptés.
 

Première publication : 22/02/2009

COMMENTAIRE(S)