Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Moyen-Orient

Amnesty préconise un embargo "total" sur les armes

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Dernière modification : 24/02/2009

Amnesty international demande dans son rapport un embargo "total" sur les armes à destination d'Israël et du Hamas. L'organisation de défense des droits de l'Homme a constaté que les deux parties utilisaient des armes venant de l'étranger.

AFP - Amnesty International a appelé lundi l'ONU à imposer une embargo "total" sur les armes à destination d'Israël, du Hamas et d'autres groupes armés palestiniens.
  
Dans un communiqué, l'organisation de défense des droits de l'homme, qui est basée à Londres, a précisé avoir recueilli des preuves selon lesquelles Israël et le Hamas avaient tous deux utilisé des armes venant de l'étranger pour attaquer des civils.
  
Elle a accusé les deux parties d'avoir commis des "crimes de guerre", à Gaza comme dans le sud de l'Etat hébreu, lors du conflit de fin 2008/début 2009.
  
"Nous appellons le conseil de sécurité de l'ONU à imposer un embargo immédiat et total sur les armes à destination d'Israël, du Hamas et d'autres groupes armés palestiniens, jusqu'à ce que soit trouvé un mécanisme garantissant que les munitions et autres matériels militaires ne sont pas utilisés pour commettre des graves violations du droit international", a déclaré Malcolm Smart, directeur d'Amnesty pour le Moyen Orient.
  
"Les forces israéliennes ont utilisé des armes au phosphore et d'autres armes fournies par les Etats-Unis pour commettre de graves violations du droit international, dont des crimes de guerre", a précisé Donatella Rovera, qui a mené une mission d'enquête dans le sud d'Israël et à Gaza.
  
"De leur côté, le Hamas et d'autres groupes armés palestiniens ont tiré sur des zones civiles israéliennes des centaines de roquettes, passées en contrebande ou composées d'éléments venant de l'étranger". "Même s'ils ont été beaucoup moins meurtriers que les armes utilisées par Israël, ces tirs de roquettes constituent également un crime de guerre", a-t-elle ajouté.
  
Amnesty a dit avoir trouvé des fragments de bombes, d'obus et de missiles dans des cours de récréation, hôpitaux et maisons de Gaza. L'organisation a également retrouvé des débris de roquettes dans des zones civiles israéliennes.
  
Israël et le Hamas, qui dirige Gaza, ont déclaré des cessez-le feu le 18 janvier après une offensive israélienne de 22 jours sur la bande de Gaza. 1.300 Palestiniens et 13 Israéliens ont été tués dans ces combats. La trêve a été depuis rompue à plusieurs reprises de part et d'autre.

Première publication : 23/02/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)