Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Les chiffres-clés du procès

Dernière modification : 23/02/2009

Le procès en correctionnel de la catastrophe d'AZF se déroule à Toulouse après une instruction qui aura duré plus de sept ans et au cours de laquelle plus de 1 000 témoins ont été entendus. Il doit durer quatre mois.

REUTERS - Voici les principaux chiffres du procès d'une ampleur exceptionnelle qui s'est ouvert le 23 février 2009 au tribunal correctionnel de Toulouse, plus de sept ans après l'explosion de l'usine AZF:

 

 

VICTIMES ET DÉGÂTS

 

L'explosion de l'usine chimique, le 21 septembre 2001, a causé la mort de 31 personnes et fait 85.000 sinistrés.

 

Quelque 30.000 logements et plusieurs centaines d'entreprises ont été touchés dans un rayon de six kilomètres autour de l'usine, dont l'explosion a provoqué un choc équivalent à un séisme de magnitude 3,4 sur l'échelle de Richter.

 

Près de 89.000 dossiers d'indemnisation ont été traités, dont 19.000 concernaient des dommages corporels subis par 20.800 personnes.

 

Les indemnisations payées aux victimes par le groupe Total s'élèvent à 1,954 milliard d'euros.

 

LA PROCÉDURE

 

Au cours de l'instruction du dossier, qui a duré plus de sept ans, 2.949 plaignants et 1.103 témoins ont été entendus par la police.

 

Le dossier de l'instruction représente 109 tomes, soit environ 7.500 cotes réparties sur 53.820 pages, selon Richard Bometon, procureur de la République ajoint de Toulouse.

 

Plus de 1.700 éléments ont été placés sous scellés.

 

LE PROCÈS

 

Deux personnes seront sur le banc des accusés: Serge Biechelin, ancien directeur de l'usine, et la société Grande Paroisse, propriétaire du site et filiale du groupe Total.

 

La salle de spectacles Jean Mermoz, d'une capacité d'accueil de 1.600 places, a été louée spécialement, afin de recevoir les représentants des 1.399 constitutions de parties civiles qui étaient recensées au 17 février.

 

Le procès est prévu pour durer quatre mois.

 


LE COÛT

 

Les frais de justice liés à l'enquête et à l'instruction s'élèvent à plus de 3,7 millions d'euros.

 

L'organisation du procès est estimée à 3,8 millions d'euros.

Première publication : 23/02/2009

COMMENTAIRE(S)