Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

EUROPE

Évasions spectaculaire d'un criminel et de son complice

Dernière modification : 23/02/2009

Pour la deuxième fois en trois ans, Vassilis Paléocostas, condamné pour enlèvement et attaques de banques, et son complice albanais Alket Rizaï, se sont évadés d'une prison de haute-sécurité grecque à l'aide d'un hélicoptère.

AFP - Deux détenus, un criminel grec, Vassilis Paléocostas, le plus célèbre du pays, et un complice albanais se sont évadés dimanche, à l'aide d'un hélicoptère, de la prison de haute-sécurité de Korydallos, près d'Athènes, a-t-on appris de source policière.
   
C'est la deuxième fois en trois ans que les deux hommes s'évadent de cette façon de la plus grande prison du pays.
   
Les deux hommes ont utilisé une échelle de corde lancée de l'hélicoptère, a précisé cette source.
   
L'hélicoptère a été retrouvé dans la région de Kapandriti, à une trentaine de km au nord de la capitale. Le pilote de l'appareil a indiqué à la police qu'il avait été pris en otage par un homme et une femme qui l'ont obligé sous la menace à survoler la prison.
   
Après avoir quitté l'hélicoptère, les malfaiteurs ont pris la fuite à bord de deux véhicules qui se trouvaient sur les lieux, a indiqué le pilote.
   
Le ministre de la Justice, Nicos Dendias, a déclaré à la presse après s'être rendu dimanche soir à la prison qu'il avait demandé et obtenu la démission de deux hauts fonctionnaires du ministère -le secrétaire spécial de l'administration pénitentiaire et l'inspecteur général des prisons- et du directeur de la prison.
   
Le ministre a également demandé au parquet d'ouvrir une enquête.
   
Vassilis Paléocostas, 43 ans, condamné pour enlèvement et attaques de banque, et son complice albanais, Alket Rizaï, 32 ans, un mafieux condamné pour un homicide commis en 2003, s'étaient déjà enfuis de Korydallos à bord d'un hélicoptère en juin 2006. Rizaï avait été ensuite arrêté en août 2006 et Paléocostas en août dernier.
   
Cette première évasion avait été menée par le frère de Vassilis, Nicos Paléocostas, lui-même ancien évadé de Korydallos et qui a été arrêté en septembre 2006.
 

Première publication : 23/02/2009

COMMENTAIRE(S)