Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Culture

Mickey Rourke, l'acteur revenu de l'enfer

Texte par Daphné SEGRETAIN

Dernière modification : 23/02/2009

Mickey Rourke était sous le feu des projecteurs avec "The Wrestler", l'histoire d'un catcheur sur le retour. Favori pour l'Oscar du meilleur acteur, le miraculé d'Hollywood a finalement été devancé par Sean Penn.

Mickey Rourke, surtout connu dans les années 1980 pour ses rôles dans  "Angel Heart" ou "9 semaines ½", fut oublié du cinéma dans les années 1990. Ses retards sur les plateaux et ses bagarres avec les producteurs l'éloignèrent peu à peu des plateaux et le poussèrent à renouer avec une carrière de boxeur. Malgré ses efforts, Rourke, décrit comme un boxeur ordinaire, peine à renouer avec la gloire. Pour seules récompenses, il récolte blessures et fractures qui lui feront raccrocher les gants. En 2009, l'acteur retrouve le haut de l'affiche avec "The Wrestler", filme dans lequel il interprète un catcheur sur le retour. Les Baftas et les Golden Globes l’ont déjà sacré "meilleur acteur". Les Oscars, qui l'ont nominé dans la même catégorie, sauront-ils honorer son come-back ?

 

"Je suis en mission pour rattraper ce que je peux"

 

Avec une plastique marquée par les frasques et les excès de sa vie, Mickey Rourke explique à la presse comment il fait un retour au cinéma : "J'ai raté tellement de choses dans ma vie que maintenant je suis en mission pour rattraper ce que je peux. Ma résurrection a pris quatorze ans. On a peu à peu commencé à me redonner du travail, un jour par-ci, deux jours par-là. J’ai dû me tenir à carreau pour regagner la confiance des réalisateurs et des producteurs." Toujours proche de son expérience de boxeur, l’acteur ajoute : "Tout le monde veut gagner le grand combat, mais il faut s’entraîner."

 

Le réalisateur Darren Aronofsky raconte à la presse sa rencontre avec l’acteur : "Quand j’ai rencontré Mickey, on a établi un genre de contrat de mariage pour garantir sa conduite. Il m’a fallu deux ans pour trouver le financement car plus personne ne croyait en Mickey. Aujourd’hui, il sait parfaitement ce qu’il a fait subir à sa carrière et entre 'action' et 'coupez', il est irréprochable."

 


"The Wrestler", un écho au parcours de l’acteur

 

Dans "The Wrestler", Mickey Rourke incarne une ancienne star du catch, désormais sur le retour. Ses situations familiale et personnelle font  qu'il se trouve au bord du gouffre et qu'il ne vit que pour son métier. Foudroyé par une crise cardiaque, il est contraint d’abandonner le catch.

 

Cette fiction rappelle largement la vie de l’acteur qui, pourtant, n’a pas été tout de suite séduit par le rôle. "J’avais une mauvaise opinion du catch. Je n’avais pas beaucoup de respect pour ce sport, jusqu’à ce que je passe deux mois à l’hôpital. Avec mes trois IRM, je me suis rendu compte que les gars prenaient des coups, puis j’ai commencé à témoigner du respect pour les catcheurs."

 

 

Première publication : 23/02/2009

COMMENTAIRE(S)