Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les enfants syriens à l'usine plutôt qu'à l'école

En savoir plus

FOCUS

Le lithium bolivien : une arlésienne ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit : "See EU Later !"

En savoir plus

FACE À FACE

Brexit : le sursaut des politiques français

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : trois morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Tsahal mène un raid après des tirs palestiniens

Dernière modification : 23/02/2009

L'armée israélienne a mené lundi matin un raid sur la partie centrale de la bande de Gaza à la suite de tirs palestiniens sur une patrouille de Tsahal le long de la clôture de sécurité. Le raid n'a pas fait de victimes.

AFP - L'armée israélienne a mené lundi un raid aérien dans le secteur central de la bande de Gaza après des tirs palestiniens sur l'une de ses patrouilles, selon des témoins et un porte-parole militaire.
   
Le raid, qui n'a pas fait de victime, a été mené à l'est du camp de réfugiés de Maghazi à la suite de tirs palestiniens sur une patrouille de l'armée israélienne le long de la clôture de sécurité entre la bande de Gaza et Israël, ont-ils affirmé.
   
"Deux hommes armés ont été repérés en train de poser un engin explosif près de la barrière de sécurité (entre la bande de Gaza et Israël). Une patrouille est arrivée près des lieux et les Palestiniens ont ouvert le feu", a affirmé un porte-parole de l'armée.
   
La patrouille a pénétré dans la bande de Gaza pour poursuivre les auteurs des tirs, qui ont ensuite été visés par un raid aérien, a ajouté le porte-parole.
   
Une roquette a également été tirée contre le sud d'Israël, selon l'armée israélienne. Ce tir a été revendiqué dans un communiqué par un groupe peu connu, le "Hezbollah en Palestine".
   
Ces violences ont lieu malgré l'entrée en vigueur le 18 janvier d'un cessez-le-feu ayant mis fin à une vaste opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, au cours de laquelle 1.330 Palestiniens ont été tués.
   
L'offensive, du 27 décembre au 18 janvier, avait pour but déclaré de faire cesser les tirs de roquettes en provenance de Gaza, mais plusieurs dizaines de roquettes ont été tirées depuis la fin de l'opération, entraînant des représailles d'Israël.
  

Première publication : 23/02/2009

COMMENTAIRE(S)