Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Premier ministre japonais Taro Aso reçu à Washington

©

Vidéo par Nathalie TOURRET

Dernière modification : 24/02/2009

Le Premier ministre japonais Taro Aso est arrivé à Washington pour discuter avec Barack Obama de la crise économique et du nucléaire nord-coréen. Il est le premier dirigeant étranger à être reçu à la Maison Blanche.

AFP - Le chef du gouvernement japonais Taro Aso est arrivé lundi à Washington où il sera le premier dirigeant étranger reçu à la Maison Blanche mardi par Barack Obama, a indiqué un responsable japonais.
   
Les dirigeants des deux premières puissances économiques mondiales  devraient discuter de la manière de contrer l'actuelle crise mondiale, la pire depuis celle des années 30.
   
Les experts jugent que l'invitation de Barack Obama faite à Taro Aso est largement symbolique. Elle viserait à lever les inquiétudes du Japon selon lesquelles les Etats-Unis négligeraient leur allié de longue date au bénéfice du géant asiatique chinois, troisième puissance économique mondiale.
   
La visite de moins de 24 heures de M. Aso intervient aussi alors que sa popularité est au plus bas dans les sondages à un peu plus de six mois des élections législatives. Mais, selon les experts, elle a plus à voir avec la volonté américaine de s'engager auprès de son allié, qu'à un éventuel soutien à son Premier ministre.
   
Celui-ci, qui se rend à Washington une semaine avant son homologue britannique Gordon Brown, sera à la Maison Blanche quelques heures avant que son locataire ne prononce son premier grand discours de président au Congrès.

Première publication : 24/02/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)