Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

Moyen-Orient

La presse égyptienne privilégie la thèse d'un acte isolé

Texte par Youssef ZERARKA

Dernière modification : 24/02/2009

Acte isolé ou attentat annonciateur d’une vague terroriste ? Si les journaux cairotes penchent pour la première hypothèse, certains craignent que l'attaque ne fasse fuir les touristes. Revue de presse.

Quarante huit heures après l’attentat du Caire, qui a fait un mort et 24 blessés, la presse égyptienne, proche du pouvoir, fait sienne les explications officielles et réfute l’idée d’une opération organisée. Selon les journalistes, cette attaque serait l’acte d’un auteur isolé.


Le quotidien "Al-Masry Al-Youm" (indépendant) s’inquiète des effets de l’attentat sur le tourisme. "Seconde source de revenus, derrière ceux engendrés par le canal de Suez, l’industrie touristique risque de s’en ressentir. Si personne n’est en mesure d’évaluer la proportion avec exactitude, la baisse de la fréquentation des sites sera bien réelle", craint l’éditorialiste.


A en croire le journal, l’attaque de dimanche, en plein centre historique du Caire, ne pouvait plus mal tomber pour l’économie égyptienne. "Nous traversons une crise d’envergure mondiale (…) le tourisme en souffre déjà comme il ne l’a jamais été auparavant". Cela pourrait rendre "encore plus difficile" la vie des Egyptiens.

 

Loi du Talion


Au regard des conséquences économiques et sociales de l’attentat, l’éditorialiste Soleiman Gouda suggère même aux autorités d’infliger à son auteur la loi du Talion. "Sanctionner le criminel avec la méthode convenue prévue par la loi ne suffit pas. Il faut le faire exploser sur les lieux du crime."

 

Le quotidien "Al-Gomhuria", proche du pouvoir, insiste sur le caractère isolé de l’attentat. L’éditorialiste se dit "convaincu qu’il s’agit d’une opération individuelle, irréfléchie et non organisée, commise par un individu ou un groupe minoritaire, sans lien organique avec des organisations connues comme la Jamaa Islamiya ou le Jihad."


Faisant sienne la thèse officielle du gouvernement, le journal se montre rassurant. Il estime, tranchant, que l’attentat de dimanche n’est pas "comme le pensent certains" annonciateur d’une vague d’attentat dans les mois à venir.

 

A défaut de désigner une organisation qui serait derrière l’attentat, "Al-Wafd", quotidien du parti libéral d’opposition du même nom, y voit un bénéficiaire : le gouvernement lui-même. Ce dernier, estime le commentateur du journal, pourrait profiter de cette attaque pour renouveler au printemps, comme tous les deux ans depuis 1981, l’état d’urgence. Même si, ces trois dernières années, le pays n’a connu aucune attaque terroriste.
 

Première publication : 24/02/2009

COMMENTAIRE(S)