Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-Orient

Hamas et Fatah s'accordent sur un échange de détenus

Dernière modification : 26/02/2009

Les mouvements palestiniens Hamas et Fatah se sont engagés mercredi soir à "régler" le dossier des "détenus politiques" alors que ce jeudi se tient une conférence de "réconciliation" parrainée par l'Égypte.

AFP - Les mouvements palestiniens Hamas et Fatah ont annoncé mercredi soir s'être engagés à "régler" le dossier des "détenus politiques" et à "arrêter les campagnes médiatiques", dans un texte publié au Caire à la veille d'une conférence de "réconciliation" parrainée par l'Egypte.

Hamas et Fatah sont parvenus à un "accord sur un règlement du dossier des détenus" dans "un délai ne dépassant pas la fin des réunions du dialogue interpalestinien", déclare le texte lu par le chef des députés du Fatah au Conseil législatif palestinien (Parlement de l'Autorité palestinienne), Azzam el-Ahmad, et Mahmoud Zahar, le plus influent dirigeant du mouvement islamiste de Gaza.

"Un certain nombre de détenus seront libérés dès le début du dialogue", poursuit le texte. "D'autres détenus seront relâchés successivement de façon à ce que ce dossier soit totalement clos avant la fin du dialogue national palestinien", ajoute le communiqué.

Selon M. Zahar, 80 détenus du Hamas en Cisjordanie ont déjà été libérés ces derniers temps et le nombre de prisonniers atteint désormais plus de 300.

M. Al-Ahmad a indiqué pour sa part que le Hamas avait levé la résidence surveillée imposée à certains militants à Gaza.

Après avoir avorté en novembre, le processus de réconciliation interpalestinienne a été relancé par l'Egypte après la dévastatrice guerre de Gaza lancée par Israël (27 décembre-18 janvier).

Le Hamas et le Fatah sont en conflit ouvert depuis que les islamistes, qui avaient remporté les législatives palestiniennes, ont délogé de Gaza par la force l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas en juin 2007.

Le ton était monté d'un cran ces derniers jours entre les deux parties, faisant craindre un nouvel échec des efforts égyptiens, avec des accusations et des exigences des deux côtés, notamment sur la libération des "détenus politiques" du Hamas.

Les deux parties ont également "affirmé (leur) engagement à un arrêt total des campagnes médiatiques", expliquant que "cet accord vise à préparer le terrain et à assainir l'atmosphère en vue du succès du dialogue national palestinien".
 

Première publication : 26/02/2009

COMMENTAIRE(S)