Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

EUROPE

Berlusconi pourrait être poursuivi pour sexisme

Dernière modification : 27/02/2009

Offusquées par certains propos "sexistes" d'"Il Cavaliere", deux députés italiennes ont menacé de déposer plainte devant la Cour européenne des droits de l'Homme contre le président du Conseil italien pour atteintes à la dignité des femmes.

AFP - Une députée et une eurodéputée de gauche italiennes ont annoncé vendredi qu'elles portaient plainte devant la Cour européenne de Strasbourg contre le chef du gouvernement Silvio Berlusconi qu'elles accusent d'avoir tenu des propos sexistes.
  
"Nous portons plainte contre Silvio Berlusconi pour violation des articles 8 et 14 de la Convention européenne des droits de l'Homme à cause de ses déclarations répétées dans lesquelles il méprise la dignité des femmes", indiquent dans un communiqué la députée du Parti démocrate Anna Paola Concia et l'eurodéputée Donata Gottardi.
  
La plainte sera déposée lundi, a précisé à l'AFP Mme Concia.
  
"Berlusconi a violé à plusieurs reprises la dignité des femmes", souligne-t-elle, citant sa blague sur les "belles filles italiennes" alors qu'il parlait du viol des femmes fin janvier ou de la suggestion faite lors d'une émission télévisée au printemps dernier à une étudiante en situation précaire d'épouser un millionnaire.
  
La députée évoque également la plaisanterie qu'aurait fait mardi le chef du gouvernement italien à son homologue français Nicolas Sarkozy à propos de son épouse lors du sommet franco-italien à Rome.
  
Alors que M. Sarkozy s'exprimait devant la presse sur le bilan du sommet, M. Berlusconi lui aurait glissé à voix basse "Moi je t'ai donné ta femme" dans une allusion à l'origine italienne de Carla Bruni-Sarkozy, selon la presse locale qui cite une interprétation de la télévision française Canal Plus qui aurait reconstitué les paroles prononcées par le Cavaliere.
  
Le chef de l'Etat français avait ensuite dit qu'il ne "pouvait pas répéter" les propos de M. Berlusconi.
  
Le gouvernement italien a démenti vendredi soir dans un communiqué que M. Berlusconi avait prononcé cette phrase, affirmant qu'il avait dit à M. Sarkozy "tu sais que j'ai étudié à la Sorbonne".
  
"Il ne s'agit pas que de blagues. M. Berlusconi n'est pas un citoyen quelconque, et il ne peut s'exprimer comme tel", a insisté la députée.
  
"Vous imaginez d'autres chefs de gouvernement européens faire des blagues pareilles?" ajoute-t-elle, dénonçant en outre la "culture machiste qui règne en Italie".
  
La ministre pour l'Egalité des chances Mara Carfagna, ex-candidate à Miss Italie, a pris la défense du Cavaliere.
  
Elle a rappelé les mesures prises par le gouvernement en faveur des femmes, "plus nombreuses que jamais auparavant", notamment la création d'un délit de harcèlement sexuel et une répression pénale plus dure contre les violeurs.

Première publication : 27/02/2009

COMMENTAIRE(S)