Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

Sports

Le XV de France arrache la victoire face au Pays de Galles

Dernière modification : 19/10/2009

En l'emportant sur le score de 21-16 au Stade de France, les Bleus de Marc Lièvremont ont brisé l'espoir du Pays de Galles de remporter un nouveau Grand Chelem. Le XV de France conserve ses chances de gagner le Tournoi 2009.

AFP - Le XV de France méconnaissable après deux décevantes sorties, a infligé au pays de Galles, tenant du titre et archi-favori, sa première défaite depuis 2007 dans le tournoi des Six Nations, en s'imposant 21 à 16, vendredi à Saint-Denis.  
   
Après une défaite presque honorable en Irlande (21-30), une victoire sans panache une semaine plus tard face à l'Ecosse (22-13), et surtout une avalanche de critiques sur leur préparation erratique, les hommes de Marc Lièvremont ont réagi d'entrée de jeu dans un Stade de France surchauffé.
   
Morgan Parra, préféré à Tillous-Borde comme demi de mêlée, symbolisait la rage française en début de rencontre, présent tous azimuts et inscrivant ses deux premières pénalités.
   
Le premier essai gallois de Byrne (24e), réussi sur une des rares erreurs de la défense tricolore, ne déstabilisait pas les Français qui continuaient à attaquer pour égaliser par un essai de Dusautoir peu avant la mi-temps, atteinte sur une égalité parfaite (13-13).
   
Dès l'entame de la seconde période, les Bleus concrétisaient leur domination, prenant l'avantage pour la première fois de la partie grâce à une charge énorme du bizuth Mathieu Bastareaud qui servait Cédric Heymans (52) pour l'essai.
   
Une fin de partie bien contrôlée permettait aux Tricolores de remporter leur première "vraie" victoire du Tournoi 2009, et d'empêcher les Gallois de réaliser un deuxième Grand Chelem consécutif et d'égaler le record de neuf victoires consécutives dans la compétition

Première publication : 27/02/2009

COMMENTAIRE(S)