Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-Orient

Netanyahou renonce à une alliance avec Livni

Dernière modification : 23/03/2009

Après l'échec d'une deuxième série de pourparlers avec Kadima, Benjamin Netanyahu renonce à une alliance avec les centristes. L'hypothèse d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux se précise.

Reuters - Benjamin Netanyahu, chargé par le président Shimon Peres de former un gouvernement à l'issue des élections législatives indécises du 10 février en Israël, a renoncé à ses efforts visant à s'allier avec les centristes de Tzipi Livni, a annoncé samedi une porte-parole du chef de file du Likoud. 

 

Cette décision, prise à l'issue de l'échec, la veille, d'une seconde série de pourparlers avec Kadima, accroît les chances d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux hostiles à toute concession territoriale dans les négociations de paix avec les Palestiniens.

 

Livni, qui est la ministre sortante des Affaires étrangères, accuse "Bibi" Netanyahu d'être trop tiède à l'égard d'une solution, d'inspiration américaine, à deux Etats - un Etat palestinien couvrant la Cisjordanie et la bande de Gaza, coexistant pacifiquement avec Israël.

 

Netanyahu, dont la popularité a fait un bond depuis l'offensive de Tsahal en décembre-janvier contre le Hamas au pouvoir à Gaza, veut concentrer l'essentiel du dialogue avec les Palestiniens sur les questions économiques et de sécurité.

 

"La période des négociations terminée et nous ne prévyons pas de nouvelles discussions avec Kadima", a indiqué la porte-parole de "Bibi".

 

RRencontre dimanche entre "Bibi" et Ehud Barak

 

Elle a ajouté: "Si Livni change d'avis, elle pourra toujours nous contacter".

 

Le chef de file du Likoud, dont le parti talonne d'un siège Kadima dans la nouvelle Knesset, dispose de plus d'un mois pour constituer une équipe viable.

 

L'ancien Premier ministre conservateur, qui pourrait théoriquement y parvenir en s'alliant avec des partis de droite ou religieux, ne cachait pas jusqu'ici sa préférence pour un gouvernement élargi associant les centristes de Livni.

 

Le parti ultranationaliste Yisrael Beitenu du russophone Avigdor Lieberman, arrivé en troisième position lors du scrutin du 10 février, a désormais toutes les chances de s'allier avec le Likoud.

 

"Bibi" doit tenir (demain) dimanche une nouvelle série de discussions avec le travailliste Ehud Barak mais l'entourage du ministre de la Défense sortant a d'ores et déjà douché les espoirs de percée avec Netanyahu.

 

"Barak a clairement dit que le Parti travailliste avait vocation à être dans l'opposition", a déclaré un collaborateur de l'ancien Premier ministre travailliste.
 

Première publication : 28/02/2009

COMMENTAIRE(S)