Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

Moyen-Orient

Netanyahou renonce à une alliance avec Livni

Dernière modification : 23/03/2009

Après l'échec d'une deuxième série de pourparlers avec Kadima, Benjamin Netanyahu renonce à une alliance avec les centristes. L'hypothèse d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux se précise.

Reuters - Benjamin Netanyahu, chargé par le président Shimon Peres de former un gouvernement à l'issue des élections législatives indécises du 10 février en Israël, a renoncé à ses efforts visant à s'allier avec les centristes de Tzipi Livni, a annoncé samedi une porte-parole du chef de file du Likoud. 

 

Cette décision, prise à l'issue de l'échec, la veille, d'une seconde série de pourparlers avec Kadima, accroît les chances d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux hostiles à toute concession territoriale dans les négociations de paix avec les Palestiniens.

 

Livni, qui est la ministre sortante des Affaires étrangères, accuse "Bibi" Netanyahu d'être trop tiède à l'égard d'une solution, d'inspiration américaine, à deux Etats - un Etat palestinien couvrant la Cisjordanie et la bande de Gaza, coexistant pacifiquement avec Israël.

 

Netanyahu, dont la popularité a fait un bond depuis l'offensive de Tsahal en décembre-janvier contre le Hamas au pouvoir à Gaza, veut concentrer l'essentiel du dialogue avec les Palestiniens sur les questions économiques et de sécurité.

 

"La période des négociations terminée et nous ne prévyons pas de nouvelles discussions avec Kadima", a indiqué la porte-parole de "Bibi".

 

RRencontre dimanche entre "Bibi" et Ehud Barak

 

Elle a ajouté: "Si Livni change d'avis, elle pourra toujours nous contacter".

 

Le chef de file du Likoud, dont le parti talonne d'un siège Kadima dans la nouvelle Knesset, dispose de plus d'un mois pour constituer une équipe viable.

 

L'ancien Premier ministre conservateur, qui pourrait théoriquement y parvenir en s'alliant avec des partis de droite ou religieux, ne cachait pas jusqu'ici sa préférence pour un gouvernement élargi associant les centristes de Livni.

 

Le parti ultranationaliste Yisrael Beitenu du russophone Avigdor Lieberman, arrivé en troisième position lors du scrutin du 10 février, a désormais toutes les chances de s'allier avec le Likoud.

 

"Bibi" doit tenir (demain) dimanche une nouvelle série de discussions avec le travailliste Ehud Barak mais l'entourage du ministre de la Défense sortant a d'ores et déjà douché les espoirs de percée avec Netanyahu.

 

"Barak a clairement dit que le Parti travailliste avait vocation à être dans l'opposition", a déclaré un collaborateur de l'ancien Premier ministre travailliste.
 

Première publication : 28/02/2009

COMMENTAIRE(S)