Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

Moyen-Orient

Netanyahou renonce à une alliance avec Livni

Dernière modification : 23/03/2009

Après l'échec d'une deuxième série de pourparlers avec Kadima, Benjamin Netanyahu renonce à une alliance avec les centristes. L'hypothèse d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux se précise.

Reuters - Benjamin Netanyahu, chargé par le président Shimon Peres de former un gouvernement à l'issue des élections législatives indécises du 10 février en Israël, a renoncé à ses efforts visant à s'allier avec les centristes de Tzipi Livni, a annoncé samedi une porte-parole du chef de file du Likoud. 

 

Cette décision, prise à l'issue de l'échec, la veille, d'une seconde série de pourparlers avec Kadima, accroît les chances d'un gouvernement de coalition avec les petits partis de droite et religieux hostiles à toute concession territoriale dans les négociations de paix avec les Palestiniens.

 

Livni, qui est la ministre sortante des Affaires étrangères, accuse "Bibi" Netanyahu d'être trop tiède à l'égard d'une solution, d'inspiration américaine, à deux Etats - un Etat palestinien couvrant la Cisjordanie et la bande de Gaza, coexistant pacifiquement avec Israël.

 

Netanyahu, dont la popularité a fait un bond depuis l'offensive de Tsahal en décembre-janvier contre le Hamas au pouvoir à Gaza, veut concentrer l'essentiel du dialogue avec les Palestiniens sur les questions économiques et de sécurité.

 

"La période des négociations terminée et nous ne prévyons pas de nouvelles discussions avec Kadima", a indiqué la porte-parole de "Bibi".

 

RRencontre dimanche entre "Bibi" et Ehud Barak

 

Elle a ajouté: "Si Livni change d'avis, elle pourra toujours nous contacter".

 

Le chef de file du Likoud, dont le parti talonne d'un siège Kadima dans la nouvelle Knesset, dispose de plus d'un mois pour constituer une équipe viable.

 

L'ancien Premier ministre conservateur, qui pourrait théoriquement y parvenir en s'alliant avec des partis de droite ou religieux, ne cachait pas jusqu'ici sa préférence pour un gouvernement élargi associant les centristes de Livni.

 

Le parti ultranationaliste Yisrael Beitenu du russophone Avigdor Lieberman, arrivé en troisième position lors du scrutin du 10 février, a désormais toutes les chances de s'allier avec le Likoud.

 

"Bibi" doit tenir (demain) dimanche une nouvelle série de discussions avec le travailliste Ehud Barak mais l'entourage du ministre de la Défense sortant a d'ores et déjà douché les espoirs de percée avec Netanyahu.

 

"Barak a clairement dit que le Parti travailliste avait vocation à être dans l'opposition", a déclaré un collaborateur de l'ancien Premier ministre travailliste.
 

Première publication : 28/02/2009

COMMENTAIRE(S)