Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

Amériques

L'armée déploie 2 000 soldats supplémentaires à Ciudad Juarez

Vidéo par Sonia DRIDI

Dernière modification : 01/03/2009

Alors que 250 personnes ont été tuées en février à Ciudad Juarez, au nord du Mexique, l'armée a envoyé 2 000 soldats en renfort pour tenter d'endiguer la violence. Près de 2 500 policiers et soldats y stationnent depuis un an, en vain.

Reuters - Deux mille soldats mexicains sont arrivés samedi en renfort dans la ville frontière de Ciudad Juarez pour tenter de rétablir l'ordre.


Au total, 5.000 militaires ou membres de la police fédérale pourraient être déployés dans la ville la plus violente du Mexique, qui fait face à El Paso, au Texas.


Les tueurs à gage des cartels de la drogue ont tué 250 personnes au cours du mois écoulé dans Ciudad Juarez, qui totalise 1,6 million d'habitants.


Près de 2.500 policiers et soldats sont déjà à Ciudad Juarez depuis un an mais n'ont pas réussi à y endiguer la violence.


"C'est pour appuyer l'ensembler des opérations", a expliqué le porte-parole de l'armée Enrique Torres à propos des renforts. "Pour éradiquer les enlèvements, les extortions, les agressions et les homicides."


Le président mexicain Felipe Calderon a déclenché une vaste opération contre les cartels de la drogue qui mobilise 45.000 militaires à travers le pays. La violence liés aux gangs a fait environ 6.000 morts l'an dernier au Mexique.

Première publication : 01/03/2009

COMMENTAIRE(S)