Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement met-il la pression sur les médias français ?

En savoir plus

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

Amériques

L'armée déploie 2 000 soldats supplémentaires à Ciudad Juarez

Vidéo par Sonia DRIDI

Dernière modification : 01/03/2009

Alors que 250 personnes ont été tuées en février à Ciudad Juarez, au nord du Mexique, l'armée a envoyé 2 000 soldats en renfort pour tenter d'endiguer la violence. Près de 2 500 policiers et soldats y stationnent depuis un an, en vain.

Reuters - Deux mille soldats mexicains sont arrivés samedi en renfort dans la ville frontière de Ciudad Juarez pour tenter de rétablir l'ordre.


Au total, 5.000 militaires ou membres de la police fédérale pourraient être déployés dans la ville la plus violente du Mexique, qui fait face à El Paso, au Texas.


Les tueurs à gage des cartels de la drogue ont tué 250 personnes au cours du mois écoulé dans Ciudad Juarez, qui totalise 1,6 million d'habitants.


Près de 2.500 policiers et soldats sont déjà à Ciudad Juarez depuis un an mais n'ont pas réussi à y endiguer la violence.


"C'est pour appuyer l'ensembler des opérations", a expliqué le porte-parole de l'armée Enrique Torres à propos des renforts. "Pour éradiquer les enlèvements, les extortions, les agressions et les homicides."


Le président mexicain Felipe Calderon a déclenché une vaste opération contre les cartels de la drogue qui mobilise 45.000 militaires à travers le pays. La violence liés aux gangs a fait environ 6.000 morts l'an dernier au Mexique.

Première publication : 01/03/2009

COMMENTAIRE(S)