Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Pas 2 Quartier

La ferme plutôt que du ferme

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Déclassifions les archives sur le génocide rwandais"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Crise migratoire en Europe : le "crash test" ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

Amériques

L'armée déploie 2 000 soldats supplémentaires à Ciudad Juarez

Dernière modification : 01/03/2009

Alors que 250 personnes ont été tuées en février à Ciudad Juarez, au nord du Mexique, l'armée a envoyé 2 000 soldats en renfort pour tenter d'endiguer la violence. Près de 2 500 policiers et soldats y stationnent depuis un an, en vain.

Reuters - Deux mille soldats mexicains sont arrivés samedi en renfort dans la ville frontière de Ciudad Juarez pour tenter de rétablir l'ordre.


Au total, 5.000 militaires ou membres de la police fédérale pourraient être déployés dans la ville la plus violente du Mexique, qui fait face à El Paso, au Texas.


Les tueurs à gage des cartels de la drogue ont tué 250 personnes au cours du mois écoulé dans Ciudad Juarez, qui totalise 1,6 million d'habitants.


Près de 2.500 policiers et soldats sont déjà à Ciudad Juarez depuis un an mais n'ont pas réussi à y endiguer la violence.


"C'est pour appuyer l'ensembler des opérations", a expliqué le porte-parole de l'armée Enrique Torres à propos des renforts. "Pour éradiquer les enlèvements, les extortions, les agressions et les homicides."


Le président mexicain Felipe Calderon a déclenché une vaste opération contre les cartels de la drogue qui mobilise 45.000 militaires à travers le pays. La violence liés aux gangs a fait environ 6.000 morts l'an dernier au Mexique.

Première publication : 01/03/2009