Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Amériques

L'armée déploie 2 000 soldats supplémentaires à Ciudad Juarez

Vidéo par Sonia DRIDI

Dernière modification : 01/03/2009

Alors que 250 personnes ont été tuées en février à Ciudad Juarez, au nord du Mexique, l'armée a envoyé 2 000 soldats en renfort pour tenter d'endiguer la violence. Près de 2 500 policiers et soldats y stationnent depuis un an, en vain.

Reuters - Deux mille soldats mexicains sont arrivés samedi en renfort dans la ville frontière de Ciudad Juarez pour tenter de rétablir l'ordre.


Au total, 5.000 militaires ou membres de la police fédérale pourraient être déployés dans la ville la plus violente du Mexique, qui fait face à El Paso, au Texas.


Les tueurs à gage des cartels de la drogue ont tué 250 personnes au cours du mois écoulé dans Ciudad Juarez, qui totalise 1,6 million d'habitants.


Près de 2.500 policiers et soldats sont déjà à Ciudad Juarez depuis un an mais n'ont pas réussi à y endiguer la violence.


"C'est pour appuyer l'ensembler des opérations", a expliqué le porte-parole de l'armée Enrique Torres à propos des renforts. "Pour éradiquer les enlèvements, les extortions, les agressions et les homicides."


Le président mexicain Felipe Calderon a déclenché une vaste opération contre les cartels de la drogue qui mobilise 45.000 militaires à travers le pays. La violence liés aux gangs a fait environ 6.000 morts l'an dernier au Mexique.

Première publication : 01/03/2009

COMMENTAIRE(S)