Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat à Manchester : l'organisation EI revendique l'attaque

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "On a besoin d'une gauche à l'Assemblée nationale"

En savoir plus

Sports

Toulouse creuse l'écart en tête, Perpignan se hisse à la deuxième place

Dernière modification : 01/03/2009

En s'imposant dans la douleur face à Montauban, le Stade Toulousain a creusé l'écart en tête du Top 14. Le faux pas du Stade Français à Brives a offert sur plateau la deuxième place à Perpignan (photo), tombeur de Montpellier.

AFP - Le Stade Toulousain, qui a éprouvé de grandes difficultés à venir à bout (9-6) de Montauban, n'en a pas moins creusé l'écart en tête du Top 14, profitant de la défaite (11-26) du Stade Français à Brive, samedi lors de la 18e journée.
  
Privé de nombreux cadres sélectionnés pour disputer la 3e journée du Tournoi des six nations, Toulouse n'a pas inscrit le moindre essai contre Montauban et s'est contenté de trois pénalités inscrites par Jean-Baptiste Elissalde et David Skrela, grands oubliés de la sélection française.
  
Perpignan, qui a écrasé (50-13) une équipe de Montpellier dépassée, et Clermont, large vainqueur de Castres (43-20), sont les autres bénéficiaires de cette journée.
  
Les Catalans, qui ont réussi leur plus gros score de la saison à Aimé-Giral, profitent de cette large victoire construite essentiellement en seconde période, pour souffler aux Parisiens la deuxième place au classement à la faveur d'une meilleure différence de points.
  
Clermont, s'il n'est pas parvenu à décrocher le point de bonus offensif (4 essais contre 2 à Castres), a assuré sa position de quatrième avec notamment trois essais de Nalaga en 12 minutes.
  
De leur côté, les Parisiens, démunis de leurs internationaux et privés à la pause de leur ouvreur argentin Hernandez, jusque-là peu en verve pour buter, ont multiplié les fautes, donnant à leurs adversaires l'occasion de prendre rapidement un avantage substantiel au score.
  
Brive, sur une bonne série, se rapproche désormais à un point de Bayonne, vainqueur à Mont-de-Marsan (37-30), et conforte sa place d'Européen potentiel, à la grande joie de son président Patrick Sébastien.
  
Dans un match à six essais, les Bayonnais ont donné l'impression de pouvoir terrasser leur adversaire montois. C'était sans compter sur des Landais accrocheurs, revenus en fin de match par deux essais transformés de Cler, puis Tastet à l'ultime minute, qui ont arraché le point de bonus défensif de l'espoir.
  
Ce point est important dans la lutte que se mènent les deux équipes landaises: Dax, de son côté, a été largement battu à Biarritz (44-13) avec la bagatelle de six essais marqués par les équipiers de Yachvili.
 

Première publication : 01/03/2009

COMMENTAIRE(S)