Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Rodez élimine le PSG, Lyon tombe à Lille

Dernière modification : 04/03/2009

Coup de tonnerre en Coupe de France ! Le Paris Saint-Germain, deuxième de Ligue 1, est tombé en huitièmes de finale à Rodez, club de National. Quant aux Lyonnais, ils se sont inclinés dans les arrêts de jeu face aux Dogues lillois.

AFP - Rodez (National) a réalisé l'exploit des 8e de finale de la Coupe de France en battant mercredi soir le Paris SG (3-1 a.p.) et se qualifiant avec panache pour les quarts de finale, où il endossera le costume de Petit Poucet.
  
Lyon, leader de L1 et tenant du trophée, est aussi passé à la trappe, éliminé par Lille (3-2). Rejoints deux fois au score en première période, les Lillois ont emporté la mise dans le temps additionnel, par Fauvergue. Dans le deuxième match entre clubs de l'élite, Rennes a écarté sans ménagement Lorient (3-0).
  
Les autres matches "déséquilibrés" du jour se sont soldés par la victoire des mieux classés: Monaco (L1) a battu Ajaccio (L2) 2 à 0 en Corse, et Sedan (L2) a dominé les amateurs de l'AS Vitré (3-0).
  
"Nous ne sommes pas tombés dans le piège", s'est félicité Ricardo, l'entraîneur monégasque.
  
Paul Le Guen ne peut pas en dire autant. Son Paris SG, 2e de L1, fait les frais de l'exploit signé Rodez. En marquant rapidement (grâce à l'épaule de Sammy Traoré, 10e), les Parisiens ont désinhibé leurs adversaires, qui ont alors joué sans complexes.
  
"C'est un peu vexant"

  
"Le fait que Paris marque tôt nous a servi, on a eu une grosse envie", assurait l'entraîneur Franck Rizzetto. Trop d'imprécisions ont longtemps empêché ses joueurs de transformer leur animation offensive en occasions franches, jusqu'à la 66e minute, et une frappe sèche de Choplin (1-1).
  
Dans une deuxième prolongation entièrement à l'avantage des locaux, Choplin doublait la mise d'une belle frappe de loin détournée par Makonda hors de portée de Landreau (2-1, 115e). Pacios donnait à la performance des jaunes encore plus de consistance (118e, 3-1).
  
"C'est un peu vexant", a déploré Le Guen, tout en félicitant le vainqueur.
  
Avec l'élimination de Vitré, Rodez devient le "petit" de la Coupe de France, de quoi s'attirer la sympathie du grand public, et l'attention des médias, en attendant peut-être un quart de finale contre une autre écurie de L1.
  
Mardi, Guingamp avait été la seule équipe de L2 à faire tomber un club de l'élite, en éliminant Le Mans 1 à 0. Grenoble et Toulouse avaient fait respecter la logique devant Dijon (1-1 a.p., 4 tab à 2) et Boulogne-sur-Mer (2-0) respectivement.
  
Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu dimanche.
 

Première publication : 04/03/2009

COMMENTAIRE(S)