Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Syrie : de Yarmouk à Paris, les "réfugiés du rap" racontent la guerre en chansons

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

SCIENCES

Le "touriste de l'espace" s'offre un nouveau voyage

Dernière modification : 05/03/2009

L' Américain Charles Simonyi, qui a déjà effectué une mission dans l'espace au printemps 2007, s'envolera à nouveau, le 26 mars, pour l'ISS, à bord d'un vaisseau russe Soyouz. Une croisière à 35 millions de dollars...

AFP - L'Américain Charles Simonyi, qui décollera le 26 mars pour son second vol en tant que "touriste de l'espace" à bord d'un vaisseau russe Soyouz, a déboursé 35 millions de dollars pour ce vol, contre 25 M USD pour le premier, a-t-il indiqué jeudi.
   
"25 pour le premier et 35 pour le deuxième", a-t-il dit lors d'une conférence de presse donnée avec son équipe à la Cité des Etoiles, le centre d'entraînement des cosmonautes russes situé dans la banlieue de Moscou. M. Simonyi n'a pas donné d'explication à la différence de tarif.
   
"Il s'agit d'argent dépensé pour l'exploration de l'espace, et il est regrettable en un sens pour les Etats-Unis, mais le seul moyen de faire cela est en Russie", a-t-il remarqué.
   
M. Simonyi doit décoller le 26 mars prochain en compagnie du Russe Guennadi Padalka et de l'Américain Michael Baratt à bord du Soyouz depuis la base de Baïkonour (Kazakhstan). Le vaisseau rejoindra ensuite la Station spatiale internationale (ISS), et reviendra sur terre le 6 avril.
   
Se voyant demander ce qu'il ressentait à l'idée d'être le "dernier touriste de l'espace", les places à bord de la station ISS devant dans un avenir proche être réservées aux seuls professionnels de l'espace, il s'est dit certain que d'autres marcheraient sur ses traces.
   
Il a toutefois précisé que lui-même n'effectuerait pas de troisième vol, son épouse y étant "absolument opposée".
   
M. Simonyi, qui a fait fortune chez le géant américain du logiciel Microsoft en tant que l'un des créateurs des célèbres logiciels Word et Excel, avait déjà effectué une mission de 14 jours dans l'espace au printemps 2007.

Première publication : 05/03/2009

COMMENTAIRE(S)