Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Moyen-Orient

Trois Palestiniens tués dans un raid aérien mené par Tsahal

Dernière modification : 05/03/2009

L'armée israélienne a mené un nouveau raid aérien sur Gaza, en riposte, selon elle, à des tirs de missiles contre des militaires en patrouille. À l'issue de l'attaque, les services médicaux palestiniens ont annoncé la mort de trois hommes.

AFP - Trois combattants palestiniens ont été tués et deux blessés jeudi dans un raid aérien israélien près du camp de réfugiés de Maghazi dans le centre de la bande de Gaza, ont indiqué des responsables des services médicaux palestiniens.

L'un des combattants tués appartenait à la branche armée du Jihad islamique et le second à celle du Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP), ont précisé les deux groupes.

Un troisième combattant blessé dans l'attaque a succombé à l'hôpital, selon des sources médicales. Son identité n'était pas connue dans l'immédiat.

Le raid aérien visait un groupe d'hommes armés ayant tiré une roquette anti-char en direction d'une unité israélienne du côté israélien de la clôture de sécurité marquant la frontière, a affirmé un porte-parole militaire israélien.

Par ailleurs, trois roquettes tirées de la bande de Gaza se sont abattues jeudi sur le territoire israélien, sans faire ni victime ni dégât, selon le porte-parole militaire.

Dans un communiqué à Gaza, le Jihad islamique a revendiqué "cinq tirs" de roquettes en riposte à la mort de son combattant et celle, la veille, de l'un de ses chefs militaires dans un autre raid israélien.

Ce chef, Khaled Shaalane, a succombé aux blessures reçues lors d'un raid de l'aviation israélienne près du camp de réfugiés de Jabaliya, qui a également fait un blessé très grave.

Israël avait mené du 27 décembre au 18 janvier une vaste offensive à Gaza pour tenter de réduire au minimum les tirs de roquettes depuis ce territoire contrôlé par les islamistes du Hamas. Quelque 120 de ces engins ont été tirés depuis la fin de l'offensive qui a fait plus de 1.300 morts à Gaza.

Après un cessez-le-feu décrété séparément par Israël et le Hamas, les deux belligérants avaient commencé des négociations indirectes sous les auspices de l'Egypte en vue d'une trêve durable à Gaza. Elles n'ont pas encore abouti.

Première publication : 05/03/2009

COMMENTAIRE(S)