Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La Grèce, la brute et le truand"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Festival de Cannes : "Ne boudons pas notre fierté"

En savoir plus

FRANCE

La Toile reste mobilisée malgré la fin du conflit en Guadeloupe

Dernière modification : 06/03/2009

Dans cette édition : la mobilisation se poursuit sur Internet malgré la fin de la grève en Guadeloupe ; les nouvelles mesures de sécurité en Italie divisent les internautes ; et des religieux proposent une retraite spirituelle sur le Web.

Guadeloupe : fin de la grève

 

En Guadeloupe, le LKP et le gouvernement ont signé un accord mettant fin à 44 jours de grève générale. La Toile reste néanmoins très mobilisée.

 

En effet, malgré cette victoire, l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe appelle, sur son site, ses partisans à rester sur le pied de guerre.

http://ugtg.org/

 

Ce membre du LKP, interrogé par une Web TV, rappelle qu’une partie du patronat n’a toujours pas signé l’accord "Jacques Bino" sur les rémunérations, qui prévoit une augmentation de 200 euros des bas salaires.

 

Pour de nombreux blogueurs locaux, la grève n’est donc que suspendue et le conflit social loin d’être terminé. Ces photos postées en ligne montre ainsi l’occupation d’un centre d’appels dont la direction a refusé de signer l’accord "Bino". http://chien-creole.blogspot.com/

  

Enfin, comme en atteste cette vidéo, la mobilisation se poursuit en Martinique, en grève depuis maintenant un mois.

 
 

Italie: rondes de sécurité

  

Sur le Web italien, le débat sur les rondes citoyennes fait rage. Autorisées depuis février par le gouvernement, après une série de viols commis aux portes de Rome, elles se sont multipliées ces dernières semaines divisant l’opinion publique.

  

Comme le montre cette vidéo tournée à Padoue, ce week-end, plusieurs de ces rondes, dont la création a été inspirée par le parti populiste et xénophobe de la Ligue du Nord, ont été perturbées par des manifestants.

http://www.youtube.com/watch?v=hzp2DVqiMXQ

 

Ce vidéo-blogueur dénonce le décret-loi qui prouve, selon lui, de l’incapacité de l’Etat à assurer la sécurité de ses citoyens. Même son de cloche chez ce prêtre qui s’inquiète sur son blog d’une atteinte à l’Etat de droit.

http://www.youtube.com/watch?v=vrx6GrImOFs&feature=related

http://donfrancobarbero.blogspot.com/2009/03/letteraaperta1.html

 

Et comme l’illustre cette animation postée sur YouTube, certains craignent même des dérives racistes, qui feraient des immigrés une cible de ces rondes citoyennes.

 

Pourtant, nombre d’Italiens se réjouissent d’une telle initiative. Dans cette vidéo, le chef d’une association de protection civile explique la manière dont il pourrait organiser des patrouilles efficaces.  

 
 
Retraite en ligne
 

Les frères dominicains proposent aux internautes d’effectuer une retraite spirituelle en ligne pendant le carême. Durant 40 jours, les Dominicains proposent un accompagnement personnalisé. Avec notamment des échanges de mails avec un frère ou une sœur, ou encore des discussions avec d’autres fidèles. Ils sont 18 000 à suivre le programme.

 
 
Protagonize
 

Permettre aux internautes d’écrire une fiction de manière collaborative. Voici l’objectif de Protagonize. Sur le site, un auteur commence à écrire une histoire, puis d’autres se joignent au projet en écrivant quelques paragraphes ou même un chapitre entier. Libre à vous de lancer votre nouvelle, d’en poursuivre une déjà existante ou même de ne jouer que le rôle du lecteur.

 

Première publication : 06/03/2009

COMMENTAIRE(S)