Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Amériques

Obama lance son projet de réforme du système de santé

Dernière modification : 06/03/2009

Conformément à l'une de ses promesses de campagne, le président américain a convoqué une réunion d'experts appelés à plancher sur la réforme du système de santé. Leur priorité : offrir une couverture médicale à tous les Américains.

Reuters - Le président américain Barack Obama a mis sur les rails son projet de réforme de l'assurance maladie, avec une réunion d'experts et de professionnels de la santé jeudi à la Maison blanche.

 

Obama avait donné rendez-vous à 120 experts - médecins, patients, assureurs et législateurs - pour évoquer les différentes démarches possibles et dégager des convergences en vue de réformer la couverture sociale en matière de santé.

 

"La réforme du secteur de la santé n'est plus simplement un impératif moral, c'est devenu un impératif fiscal", a estimé Obama. "Si nous voulons créer des emplois et rebâtir notre économie, nous devons nous attaquer aux colossales dépenses de santé cette année, au sein de cette administration".

 

"Je suis ici aujourd'hui parce que je crois que l'époque est différente. Aujourd'hui, l'appel en faveur des réformes vient de la base, et de l'ensemble du spectre (social) - des médecins, des infirmières et des patients; des syndicats et des entreprises; des hôpitaux, des fournisseurs de soins de santé et des organisations communautaires".

 

"Aujourd'hui, la question n'est pas de savoir si tous les Américains doivent recevoir des soins médicaux de qualité et d'un coût abordable. La seule question est comment y parvenir".

 

Le coût des soins de santé a augmenté pour atteindre les 2.500 milliards de dollars par an, et le nombre de personnes non assurées s'élève à 46 millions désormais aux Etats-Unis. Le pays est systématiquement moins bien classé que les autres nations riches en matière de prévention et de traitement de nombreuses maladies comme le diabète.

 

Première publication : 06/03/2009

COMMENTAIRE(S)