Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un mois après le début des manifestations, Paris suspend sa coopération sécuritaire

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Câblo-distribution : consolidation du secteur aux États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Rififi à la FIFA"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Héros"

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Le prélèvement à la source : une fausse bonne idée?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dominique A, artiste exigeant

En savoir plus

FOCUS

Népal : difficile retour sur les bancs de l'école, un mois après le séisme

En savoir plus

EUROPE

Deux soldats tués lors d'une fusillade dans une caserne britannique

Vidéo par Regane RANUCCI

Dernière modification : 09/03/2009

Une fusillade a eu lieu dans une base de l'armée britannique en Irlande du Nord, faisant deux morts et quatre blessés. Le Premier ministre Gordon Brown estime cependant que cet acte ne fera pas "dérailler" le processus de paix.

AFP - Deux soldats ont été tuées dans une attaque à l'arme à feu survenue contre une base de l'armée britannique en Irlande du Nord, a annoncé samedi un porte-parole de la police.

"Deux personnes ont été tuées, deux hommes membres du personnel militaire", a déclaré le porte-parole, qui a ajouté que quatre autres personnes avaient été blessées, dont deux autres militaires.

Un porte-parole du service ambulancier a indiqué plus tôt que l'attaque avait eu lieu à l'état-major du génie à Masserene, dans le comté d'Antrim, au nord-ouest de Belfast.

Quelque 30 à 40 coups de feu auraient été tirés, tandis que le mode opératoire utilisé, en véhicule ou non, n'a pas été précisé.

Le député unioniste Jeffrey Donaldson a déclaré à la BBC qu'il avait compris que des hommes armés de mitraillettes avaient pénétré dans la caserne, en se faisant passer pour des livreurs de pizza.

"C'est une terrible attaque. j'ai compris que des hommes armés de mitraillettes avaient pénétré dans l'entrée de la caserne de Masserene à Antrim et ouvert le feu," a-t-il déclaré, ajoutant qu'ils sont entrés "sans doute avec une camionnette chargée de livrer des pizza".

"Cela rappelle terriblement les conséquences du terrorisme. On a eu cela dans le passé et personne voulait que cela arrive de nouveau en Irlande du Nord", a ajouté Jeffrey Donaldson.

L'Ulster a connu 30 ans de violences, connues sous le nom de "Troubles", et qui ont fait 3.500 morts environ de 1969 à 1998. Ces violences ont pris fin avec les accords de paix de 1998, dits du Vendredi saint.

Première publication : 08/03/2009

COMMENTAIRE(S)