Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

EUROPE

Deux soldats tués lors d'une fusillade dans une caserne britannique

Vidéo par Regane RANUCCI

Dernière modification : 09/03/2009

Une fusillade a eu lieu dans une base de l'armée britannique en Irlande du Nord, faisant deux morts et quatre blessés. Le Premier ministre Gordon Brown estime cependant que cet acte ne fera pas "dérailler" le processus de paix.

AFP - Deux soldats ont été tuées dans une attaque à l'arme à feu survenue contre une base de l'armée britannique en Irlande du Nord, a annoncé samedi un porte-parole de la police.

"Deux personnes ont été tuées, deux hommes membres du personnel militaire", a déclaré le porte-parole, qui a ajouté que quatre autres personnes avaient été blessées, dont deux autres militaires.

Un porte-parole du service ambulancier a indiqué plus tôt que l'attaque avait eu lieu à l'état-major du génie à Masserene, dans le comté d'Antrim, au nord-ouest de Belfast.

Quelque 30 à 40 coups de feu auraient été tirés, tandis que le mode opératoire utilisé, en véhicule ou non, n'a pas été précisé.

Le député unioniste Jeffrey Donaldson a déclaré à la BBC qu'il avait compris que des hommes armés de mitraillettes avaient pénétré dans la caserne, en se faisant passer pour des livreurs de pizza.

"C'est une terrible attaque. j'ai compris que des hommes armés de mitraillettes avaient pénétré dans l'entrée de la caserne de Masserene à Antrim et ouvert le feu," a-t-il déclaré, ajoutant qu'ils sont entrés "sans doute avec une camionnette chargée de livrer des pizza".

"Cela rappelle terriblement les conséquences du terrorisme. On a eu cela dans le passé et personne voulait que cela arrive de nouveau en Irlande du Nord", a ajouté Jeffrey Donaldson.

L'Ulster a connu 30 ans de violences, connues sous le nom de "Troubles", et qui ont fait 3.500 morts environ de 1969 à 1998. Ces violences ont pris fin avec les accords de paix de 1998, dits du Vendredi saint.

Première publication : 08/03/2009

COMMENTAIRE(S)