Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Culture

La Russie choisit une Ukrainienne pour l'Eurovision

Dernière modification : 14/05/2009

Anastasia Prikhodko, chanteuse ukrainienne de 21 ans, a été retenue pour représenter la Russie à l'Eurovision, qui se tiendra à Moscou. On lui avait auparavant refusé le droit de chanter pour l'Ukraine lors de cette compétition.

AFP - La Russie sera représentée au concours de l'Eurovison à Moscou par une chanteuse ukrainienne, Anastassia Prikhodko, à la suite d'un vote samedi soir de téléspectateurs russes confirmé par la décision d'un jury professionnel.
  
Anastassia Prikhodko, âgée de 21 ans, qui a gagné en 2007 le concours musical russe "La Fabrique des étoiles" (équivalent de "Star Academy" en Russie), va interpréter la chanson "Mama" ("Maman") réunissant des couplets en russe et un refrain en ukrainien.
  
La chanteuse avait d'abord participé au concours de sélection ukrainien, mais a été disqualifiée pour la violation de ses règles. Elle n'a été admise au concours de sélection russe qu'au dernier moment, peu avant le début de sa partie finale, qui a eu lieu samedi.
  
Le 54e concours de l'Eurovision se tiendra à Moscou le 16 mai, la Russie ayant remporté sa précédente édition.

Première publication : 08/03/2009

COMMENTAIRE(S)