Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

EUROPE

Brown rend visite aux soldats de la caserne visée par l'attentat

Vidéo par Regane RANUCCI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/03/2009

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a annoncé son intention d'"amener les assassins devant la justice", après que le groupe IRA-véritable a revendiqué l'attentat dans lequel deux soldats britanniques ont trouvé la mort.

Moins de 36 heures après l’attentat qui a coûté la vie à deux soldats britanniques en Irlande du Nord, Gordon Brown a décidé de se rendre en personne sur la base de Massereene, dans le comté d’Antrim.


Le Premier ministre britannique y a mené des discussions avec des dirigeants politiques irlandais et de hauts gradés de l'armée britannique.


L’attentat a été revendiqué par l'IRA-véritable (Real IRA), créée en octobre 1997 d'une scission avec l’Armée républicaine irlandaise (IRA), la principale milice catholique d'Irlande du Nord, qui a renoncé à la violence en 2005.

 

 

Gordon Brown a réagi aussitôt après l’annonce de l’attaque, promettant qu'"aucun meurtrier ne pourrait faire dérailler un processus de paix qui a le soutien de la population".


L’attaque a été unanimement condamnée par la classe politique en Irlande du Nord, où plus un soldat britannique n’avait trouvé la mort depuis 1997.

 


Le correspondant de FRANCE 24 à Belfast, Hervé Amoric, indique que les deux jeunes soldats qui sont morts en Irlande "étaient sur le point de s'envoler pour l’Afghanistan".


La police nord-irlandaise est sur la piste des tueurs, qui auraient abandonné une voiture de marque Opel dans une ville proche de la caserne. "Une voiture de la même marque et du même modèle avait été utilisée par l'IRA-véritable comme véhicule piégé dans l'attentat d'Omagh, 29 morts, en 1998", rappelle Hervé Amoric.


Par ailleurs, un jeune civil polonais, qui livrait des pizzas à la caserne, a été gravement blessé dans l’attentat. "L’IRA-véritable ne s’est pas excusé d’avoir touché des civils, indique Hervé Amoric. Ils ont même été qualifiés de collabos qui n'ont que ce qu'ils méritent, car ils livraient des pizzas à des soldats britanniques sur le sol irlandais."
 

 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)