Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Zapatero ne reconnaîtra jamais l'indépendance du Kosovo

Dernière modification : 09/03/2009

Le Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero, assure au président serbe, Boris Tadic, en visite à Madrid, qu'il soutiendra la candidature déposée par la Serbie pour adhérer à l'UE et qu'il ne reconnaîtra pas le Kosovo indépendant.

AFP - Le chef de gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero s'est affiché lundi comme le principal allié de la Serbie au sein de l'Union européenne, promettant de ne jamais reconnaître l'indépendance du Kosovo et d'appuyer fermement la candidature de Belgrade pour intégrer l'UE.
  
"La position de l'Espagne face à la déclaration unilatérale d'indépendance du territoire du Kosovo est une position connue de non reconnaissance", a rappelé M. Zapatero, lors d'une conférence de presse commune avec le président serbe, Boris Tadic.
  
Cette position, "nous l'avons maintenue et nous la maintiendrons à l'avenir" a assuré le chef de gouvernement socialiste espagnol s'exprimant à l'issue d'un entretien bilatéral, avant d'assurer que Madrid ferait son possible pour que Belgrade intègre l'UE.
  
"Nous appuyons la volonté européenne de la Serbie et nous sommes à la disposition du président Tadic pour l'appuyer dans ses efforts pour (...) présenter une candidature d'adhésion à l'UE" a-t-il expliqué.
  
M. Tadic qui effectue une visite de deux jours en Espagne, lundi et mardi, a remercié le gouvernement espagnol: "l'intégration européenne est une priorité pour nous et sans l'appui de l'Espagne ce serait pratiquement mission impossible".
  
La Serbie a l'intention de déposer une candidature d'adhésion à l'UE en 2009.
  
"La Serbie ne va pas renoncer à défendre l'intégrité de son territoire (...) par les voies juridiques et diplomatiques et ne reconnaîtra jamais l'indépendance du Kosovo", a encore insisté le président serbe, élu en juillet 2008.
  
A l'occasion de sa visite, Espagne et Serbie ont signé un accord de coopération militaire.
  
La proclamation d'indépendance du Kosovo, territoire du sud de la Serbie, le 17 février 2008, a été reconnu par 54 Etats dans le monde, dont les Etats-Unis et 22 des 27 pays membres de l'Union européenne.
  
L'Espagne est le plus important des cinq pays de l'UE à avoir refusé de reconnaître cette indépendance (avec Chypre, Grèce, Roumanie, Slovaquie), principalement par crainte face aux mouvements indépendantistes dans deux de ses régions, Catalogne (nord-est) et Pays Basque (nord).

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)