Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

EUROPE

Zapatero ne reconnaîtra jamais l'indépendance du Kosovo

Dernière modification : 09/03/2009

Le Premier ministre espagnol, José Luis Zapatero, assure au président serbe, Boris Tadic, en visite à Madrid, qu'il soutiendra la candidature déposée par la Serbie pour adhérer à l'UE et qu'il ne reconnaîtra pas le Kosovo indépendant.

AFP - Le chef de gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero s'est affiché lundi comme le principal allié de la Serbie au sein de l'Union européenne, promettant de ne jamais reconnaître l'indépendance du Kosovo et d'appuyer fermement la candidature de Belgrade pour intégrer l'UE.
  
"La position de l'Espagne face à la déclaration unilatérale d'indépendance du territoire du Kosovo est une position connue de non reconnaissance", a rappelé M. Zapatero, lors d'une conférence de presse commune avec le président serbe, Boris Tadic.
  
Cette position, "nous l'avons maintenue et nous la maintiendrons à l'avenir" a assuré le chef de gouvernement socialiste espagnol s'exprimant à l'issue d'un entretien bilatéral, avant d'assurer que Madrid ferait son possible pour que Belgrade intègre l'UE.
  
"Nous appuyons la volonté européenne de la Serbie et nous sommes à la disposition du président Tadic pour l'appuyer dans ses efforts pour (...) présenter une candidature d'adhésion à l'UE" a-t-il expliqué.
  
M. Tadic qui effectue une visite de deux jours en Espagne, lundi et mardi, a remercié le gouvernement espagnol: "l'intégration européenne est une priorité pour nous et sans l'appui de l'Espagne ce serait pratiquement mission impossible".
  
La Serbie a l'intention de déposer une candidature d'adhésion à l'UE en 2009.
  
"La Serbie ne va pas renoncer à défendre l'intégrité de son territoire (...) par les voies juridiques et diplomatiques et ne reconnaîtra jamais l'indépendance du Kosovo", a encore insisté le président serbe, élu en juillet 2008.
  
A l'occasion de sa visite, Espagne et Serbie ont signé un accord de coopération militaire.
  
La proclamation d'indépendance du Kosovo, territoire du sud de la Serbie, le 17 février 2008, a été reconnu par 54 Etats dans le monde, dont les Etats-Unis et 22 des 27 pays membres de l'Union européenne.
  
L'Espagne est le plus important des cinq pays de l'UE à avoir refusé de reconnaître cette indépendance (avec Chypre, Grèce, Roumanie, Slovaquie), principalement par crainte face aux mouvements indépendantistes dans deux de ses régions, Catalogne (nord-est) et Pays Basque (nord).

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)