Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Economie

L'Europe refuse tout nouveau plan de relance

Dernière modification : 10/03/2009

Malgré les appels du pied des États-Unis, les pays de la zone euro refusent la possibilité de mettre en place de nouveaux plans de relance face à la récession, annonce le ministre luxembourgeois des Finances, Jean-Claude Juncker.

AFP - Les pays de la zone euro refusent de répondre à l'appel lancé par les Etats-Unis en faveur de nouveaux plans de relance face à la récession, a annoncé lundi soir leur représentant, le ministre luxembourgeois des Finances Jean-Claude Juncker.
   
"Nous sommes tombés d'accord (pour dire) que les récents appels américains exigeant un effort budgétaire (supplémentaire) ne nous conviennent pas, dans la mesure où nous ne sommes pas prêts à augmenter les paquets conjoncturels que nous avons (déjà) ficelés", a dit M. Juncker devant la presse.
   
Il s'exprimait à l'issue de la réunion mensuelle du forum des ministres des Finances de la zone euro qu'il préside, l'Eurogroupe, à Bruxelles.
   
"Nous ne voulons pas donner l'impression que nous serions en train de réfléchir à la mise en oeuvre de nouveaux paquets conjoncturels. Nous avons fait ce que nous devions faire", a ajouté M. Juncker.
   
Le ministre luxembourgeois réagissait à des propos tenus le même jour dans une interview par le conseiller économique de la Maison Blanche, Lawrence Summers, en vue du sommet du G20 de Londres le 2 avril.
   
Ce dernier a exhorté les pays industrialisés à ne pas relâcher leur effort de relance car l'économie mondiale "a besoin de plus de demande" et d'"une action extraordinaire des pouvoirs publics".
   
"Nulle part on ne doit commencer à réduire sa contribution à la demande mondiale (...) le G20 doit se concentrer sur la demande mondiale. Le monde a besoin de plus de demande", a dit M. Summers.
   
Pour stimuler leur économie et renforcer la demande intérieure, les Etats-Unis ont lancé en février un plan de relance doté de 787 milliards de dollars.
   
En comparaison, les pays de l'Union européenne ont engagé des mesures d'un montant total deux fois moins important, évalué à 400 milliards d'euros par la Commission européenne pour 2009 et 2010, soit 3,3% de leur Produit intérieur brut.
   
Ce chiffre inclut des plans nationaux de relance des gouvernements, des investissements européens et l'augmentation automatique des dépenses sociales (allocations chômage par exemple) induite par la crise économique (les "stabilisateurs automatiques" dans le jargon des économistes).
 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)