Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

Economie

L'État touchera ses dividendes de GDF Suez et France Télécom en actions

Dernière modification : 09/03/2009

L'État touchera ses dividendes 2008 issus de ses participations dans GDF Suez et France Télécom sous forme d'actions, a annoncé Bercy lundi. Une formule qui devrait lui permettre de conserver son statut d'actionnaire de référence.

REUTERS - Le ministère des Finances a annoncé lundi que l'Etat toucherait les dividendes liés à ses participations dans GDF Suez et France Télécom au titre de 2008 sous la forme d'actions plutôt qu'en numéraire lorsque cela sera possible, afin de conserver son statut d'actionnaire de référence dans ces deux sociétés.

 

GDF Suez a proposé à ses actionnaires le versement de la partie exceptionnelle du dividende - soit 0,80 euro par action - en numéraire ou en actions.

 

France Télécom a quant à lui décidé de proposer le versement de la moitié du solde du dividende au titre de l'exercice 2008 - soit 0,40 euro par action - de façon optionnelle en numéraire ou en actions.

 

L'Etat possède 35,66% de GDF Suez et 26,65% dans France Telecom.

 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)