Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

Economie

L'État touchera ses dividendes de GDF Suez et France Télécom en actions

Dernière modification : 09/03/2009

L'État touchera ses dividendes 2008 issus de ses participations dans GDF Suez et France Télécom sous forme d'actions, a annoncé Bercy lundi. Une formule qui devrait lui permettre de conserver son statut d'actionnaire de référence.

REUTERS - Le ministère des Finances a annoncé lundi que l'Etat toucherait les dividendes liés à ses participations dans GDF Suez et France Télécom au titre de 2008 sous la forme d'actions plutôt qu'en numéraire lorsque cela sera possible, afin de conserver son statut d'actionnaire de référence dans ces deux sociétés.

 

GDF Suez a proposé à ses actionnaires le versement de la partie exceptionnelle du dividende - soit 0,80 euro par action - en numéraire ou en actions.

 

France Télécom a quant à lui décidé de proposer le versement de la moitié du solde du dividende au titre de l'exercice 2008 - soit 0,40 euro par action - de façon optionnelle en numéraire ou en actions.

 

L'Etat possède 35,66% de GDF Suez et 26,65% dans France Telecom.

 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)