Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Arnaud Danjean : "Les Européens doivent assumer leur sécurité de façon plus autonome"

En savoir plus

Economie

L'État touchera ses dividendes de GDF Suez et France Télécom en actions

Dernière modification : 09/03/2009

L'État touchera ses dividendes 2008 issus de ses participations dans GDF Suez et France Télécom sous forme d'actions, a annoncé Bercy lundi. Une formule qui devrait lui permettre de conserver son statut d'actionnaire de référence.

REUTERS - Le ministère des Finances a annoncé lundi que l'Etat toucherait les dividendes liés à ses participations dans GDF Suez et France Télécom au titre de 2008 sous la forme d'actions plutôt qu'en numéraire lorsque cela sera possible, afin de conserver son statut d'actionnaire de référence dans ces deux sociétés.

 

GDF Suez a proposé à ses actionnaires le versement de la partie exceptionnelle du dividende - soit 0,80 euro par action - en numéraire ou en actions.

 

France Télécom a quant à lui décidé de proposer le versement de la moitié du solde du dividende au titre de l'exercice 2008 - soit 0,40 euro par action - de façon optionnelle en numéraire ou en actions.

 

L'Etat possède 35,66% de GDF Suez et 26,65% dans France Telecom.

 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)