Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La loi Macron à l’épreuve de l'hémicycle

En savoir plus

Economie

L'État touchera ses dividendes de GDF Suez et France Télécom en actions

Dernière modification : 09/03/2009

L'État touchera ses dividendes 2008 issus de ses participations dans GDF Suez et France Télécom sous forme d'actions, a annoncé Bercy lundi. Une formule qui devrait lui permettre de conserver son statut d'actionnaire de référence.

REUTERS - Le ministère des Finances a annoncé lundi que l'Etat toucherait les dividendes liés à ses participations dans GDF Suez et France Télécom au titre de 2008 sous la forme d'actions plutôt qu'en numéraire lorsque cela sera possible, afin de conserver son statut d'actionnaire de référence dans ces deux sociétés.

 

GDF Suez a proposé à ses actionnaires le versement de la partie exceptionnelle du dividende - soit 0,80 euro par action - en numéraire ou en actions.

 

France Télécom a quant à lui décidé de proposer le versement de la moitié du solde du dividende au titre de l'exercice 2008 - soit 0,40 euro par action - de façon optionnelle en numéraire ou en actions.

 

L'Etat possède 35,66% de GDF Suez et 26,65% dans France Telecom.

 

Première publication : 09/03/2009

COMMENTAIRE(S)