Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

EUROPE

Une autre branche dissidente de l'IRA revendique le meurtre du policier

Vidéo par Audrey RACINE

Texte par Julien PEYRON

Dernière modification : 10/03/2009

Un policier a été tué, lundi soir, non loin de Belfast. Revendiqué par l'IRA-continuité, l'assassinat est survenu 48 heures après une attaque meurtrière menée par une autre branche dissidente de l'Armée révolutionnaire irlandaise (IRA).

Moins de 48 heures après l’assassinat de deux soldats britanniques, le processus de paix en Irlande du Nord a de nouveau été ébranlé par le meurtre, lundi soir, d’un policier qui patrouillait dans le centre de la province.

 

Le meurtre a été revendiqué par l'IRA-continuité, une branche dissidente de l'Armée révolutionnaire irlandaise (IRA). Un autre groupuscule issu du mouvement irlandais, l'IRA-véritable, avait affirmé avoir perpétré l'attentat contre la caserne militaire de Massereene, samedi.


Un acte "diabolique"


Le ministre principal d'Irlande du Nord, le protestant Peter Robinson, a aussitôt réagi après le meurtre du policier – le premier depuis dix ans. "Je suis écœuré par les tentatives des terroristes de déstabiliser l'Irlande du Nord. Nous ne laisserons pas les responsables de ces actes meurtriers faire retomber notre province dans le passé", a-t-il déclaré, qualifiant l’assassinat d’acte "diabolique".

 


"L'objectif ultime est bien de tenter de déstabiliser le processus de paix, en commençant par mettre à mal la stratégie politique du parti catholique Sinn Féin", analyse Hervé Amoric, correspondant de FRANCE 24 à Belfast. Le policier a été tué dans un fief catholique de la ville de Craigavon, alors que l’IRA, l’aile militaire du Sinn Féin "avait la mainmise depuis 35 ans sur les quartiers populaires catholiques", rappelle Hervé Amoric.


Lundi, le Premier ministre britannique s’était rendu dans la caserne militaire où avaient été tués les deux soldats. Après avoir rencontré des responsables politiques locaux, Gordon Brown a réaffirmé son soutien aux dirigeants catholiques et protestants engagés dans les efforts de paix : "Ils veulent, comme moi, lancer au monde le message que le processus politique ne sera pas, ne pourra jamais être ébranlé. En fait, le processus politique est maintenant inébranlable."


Gordon Brown a par ailleurs affirmé que "l'IRA-véritable n'a pas sa place dans la politique nord-irlandaise". Né en octobre 1997 d'une scission avec la principale milice catholique d'Irlande du Nord, l’IRA, le groupuscule s'est fait connaître en 1998 après l'attentat d'Omagh dans lequel 29 personnes avaient trouvé la mort.

Première publication : 10/03/2009

COMMENTAIRE(S)