Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La diplomatie économique, avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

EUROPE

Mandat d'arrêt contre le criminel nazi présumé Demjanjuk

Dernière modification : 01/12/2009

La justice allemande a émis un mandat d'arrêt contre John Demjanjuk, dit "Ivan le terrible", soupçonné d'avoir été, en 1943, le gardien d'un camp d'extermination, où il aurait participé à "l'assassinat d'au moins 29 000 juifs.

AFP - Un tribunal allemand a délivré mercredi un mandat d'arrêt contre John (Ivan) Demjanjuk, 88 ans, dit "Ivan le terrible", soupçonné d'avoir été gardien au camp d'extermination nazi de Sobibor, et vivant aux Etats-Unis, a indiqué le parquet de Munich (sud).

Demjanjuk est soupçonné "d'avoir été gardien dans le camp d'extermination de Sobibor, aujourd'hui en Pologne, du 27 mars 1943 à fin septembre 1943 et d'y avoir aidé à l'assassinat d'au moins 29.000 juifs", indique le parquet dans un communiqué.

L'Allemagne a deux possibilités, a déclaré la porte-parole de la ministre de la Justice lors d'une conférence de presse: soit "Demjanjuk est expulsé des Etats-Unis (où il vit déchu de sa nationalité américaine), il arrive en Allemagne et le mandat d'arrêt peut être exécuté", ou alors l'Allemagne fait une "une demande d'extradition".

"Dès que le suspect sera en Allemagne, il pourra être entendu" et poursuivi, précise le communiqué du parquet de Munich.

En décembre, la plus haute autorité judiciaire allemande, la Cour de justice de Karlsruhe, avait ouvert la voie à un procès en Allemagne de cette homme d'origine ukrainienne, qui figure sur la liste des criminels nazis les plus importants encore en vie établie par le centre Simon Wiesenthal.

Demjanjuk avait été reconnu à la fin des années 1970 par d'anciens déportés comme "Ivan le Terrible", un des pires bourreaux du camp d'extermination de Treblinka en Pologne.

Extradé en Israël, il y avait été condamné à mort en avril 1988, puis acquitté en juillet 1993 par la Cour suprême israélienne sur la base d'archives du KGB identifiant un autre homme, Ivan Marchenko, comme étant "Ivan le Terrible".

Demjanjuk avait alors été renvoyé aux Etats-Unis, déchu de sa nationalité américaine pour avoir menti sur son passé et placé en résidence surveillée.

La justice américaine avait retenu des témoignages selon lesquels il avait été vu à Sobibor poussant des juifs à coups de pied et de crosse de fusil, pour les faire descendre plus rapidement des wagons qui les convoyaient.
 

Première publication : 11/03/2009

COMMENTAIRE(S)