Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

Sports

L’Irlande remporte son quatrième match du Tournoi en Écosse

Texte par Thibault LIEURADE

Dernière modification : 15/03/2009

L’Irlande a conservé ses chances de remporter son premier Grand chelem depuis 1948 en battant l’Écosse 22-15 à Murrayfield. Le seul essai du match à été inscrit par le troisième ligne Jamie Heaslip (photo).

Au terme d’un match intense, l’Irlande, invaincue depuis le début du Tournoi, s’est imposée en Écosse 22 à 15. Malmenés en première mi-temps par des Écossais ambitieux, les favoris étaient menés 12-9 à la pause. Le XV du trèfle a renversé la vapeur au retour des vestiaires pour finalement remporter sa quatrième victoire dans le Tournoi 2009.

Il faudra attendre la 52e minute pour voir le demi de mêlée Peter Stringer, qui faisait son retour en sélection, percer pour la première fois la défense écossaise et envoyer à l’essai le troisième ligne Jamie Heaslip.

Devant leur enthousiaste public de Murrayfield, le XV du chardon, alors derrière au score, fait parler sa fraîcheur physique. Mais les accélérations de ses arrières échouent dans la dense ligne défensive adverse.

Les Irlandais grattent les ballons au sol, et poussent les Écossais à la faute. À la 70e minute, Ronan O’Gara, qui est par ailleurs devenu le meilleur marqueur de l’histoire du Tournoi ce samedi, passe une pénalité et donne 7 points d’avance à son équipe. Le score n’évoluera plus.

La "génération dorée", emmenée par le capitaine Brian O’Driscoll, et qui joue sa dernière chance de marquer l’histoire du rugby irlandais, peut rêver d’un Grand chelem. Ils devront pour cela battre le Pays de Galles à Cardiff le week-end prochain.

L'Écosse enregistre quant à elle sa troisième défaite en quatre rencontres. Un bilan qui compromet l'avenir du sélectionneur Frank Hadden à la tête du XV du chardon.

Première publication : 14/03/2009