Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : le scepticisme des Brésiliens, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

Sports

Le Pays de Galles bat péniblement l'Italie 20-15

Texte par Thibault LIEURADE

Dernière modification : 14/03/2009

Le Pays de Galles visait le plein de points en Italie dans l’optique de la victoire finale dans le Tournoi, qui pourrait se jouer au goal average. Mais les Gallois doivent se contenter d'une courte victoire (20-15).

L'équipe galloise, largement remaniée et qui restait sur une défaite en France, a battu péniblement l’Italie, toujours à la recherche de sa première victoire dans le Tournoi, 20-15, samedi à Rome. Auteurs de deux essais, les Gallois ont été cependant loin de leur meilleur niveau.

L’entame de match tourne à l’avantage des transalpins, qui prennent le score grâce à la botte d’Andrea Marcato à la 5e minute. Au bout de 20 minutes, le tableau d’affichage du stade de Flaminio indique toujours 3-0 en faveur des locaux. Un score peu cher payé au vue de la domination et de la possession italienne.

La révolte galloise sonne à la 25e minute, lorsque les Gallois, enchaînant enfin les temps de jeu dans les 22 mètres adverses, marquent leur premier essai grâce à une échappé de leur ailier de poche Shane Williams.

Mais les azzuri reprennent vite le dessus. Face à une défense galloise hermétique, le buteur Marcato, auteur d'un sans-faute samedi, fait parler son pied. Malgré un drop raté, il concrétise des temps de jeu par deux pénalités. Les Gallois rentrent au vestiaire menés 9-7.

En deuxième mi-temps, les Italiens, solides en touche et en mêlée, usent et abusent du jeu au pied. Les Gallois, incapables de mettre leur ligne offensive en place, subissent.

Les buteurs des deux équipes se répondent par pénalités interposées (deux de chaque côté), jusqu’à ce que Shanklin, tout juste rentré, file à l’essai à la 71e minute. 20-15 pour le Pays de Galles, qui tient le score jusqu’à la fin du match.

Le week-end prochain, les Gallois devront rehausser leur jeu pour battre l’Irlande, s’ils veulent conserver leur titre remporté en 2008, dans un match aux allures de finale. Les Italiens risquent quant à eux la cuillère de bois en cas de défaite contre la France.

Première publication : 14/03/2009

COMMENTAIRE(S)