Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Kadhafi estime que l'ex-président doit accepter le fait accompli

Dernière modification : 15/03/2009

Le dirigeant libyen et président de l'Union africaine, Mouammar Kadhafi, affirme que l'ex-président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'État le 6 août dernier, doit "accepter le fait accompli".

AFP - L'ex-président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'Etat le 6 août dernier, "doit accepter le fait accompli", a estimé à Niamey le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine, selon les médias gouvernementaux.

"Les militaires ne peuvent pas lui permettre de regagner son poste (...) donc il doit accepter le fait accompli", a affirmé Mouammar Kadhafi à l'occasion d'un banquet à la présidence nigérienne.

Le président de l'UA a indiqué avoir discuté à Syrte (Libye) avec le président destitué.

"Il m'a dit: +je suis le président élu on m'a renversé. S'ils veulent me rendre le pouvoir, d'accord. Sinon, je reste dans mon village+".

"Il sait bien que c'est impossible, donc il va rester dans son village", a tranché M. Kadhafi.

M. Kadhafi avait suscité la polémique jeudi dernier à Nouakchott en jugeant que le dossier des sanctions contre les membres de la junte était désormais clos après l'annonce qu'une élection présidentielle aurait lieu le 6 juin prochain.

Le putsch contre Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu du pays, avait été vivement condamné par la communauté internationale.

Sidi Ould Cheikh Abdallahi a pour sa part exprimé samedi sa "profonde amertume devant l'échec" de la médiation récente de Mouammar Kadhafi en Mauritanie.

Pour lui, cette médiation a conduit à "une reconnaissance de facto du fait accompli putschiste en demandant (...) le départ du président démocratiquement élu et l'application intégrale de l'agenda unilatéral de la junte militaire".
 

Première publication : 15/03/2009

COMMENTAIRE(S)