Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Féministes et sexy : ces icones pop qui bousculent les lignes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tomas van Houtryve, quand la photographie prend de la hauteur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aylan, enfant martyr

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Star Wars" : les produits dérivés arrivent en force

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La photo oubliée par les médias français

En savoir plus

LE DÉBAT

La Chine, un colosse au pied d’argile ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

La Chine, un colosse au pied d’argile ? (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La photo du corps d'Aylan Kurdi, image "choc" de la crise des réfugiés syriens

En savoir plus

POLITIQUE

"En France, on censure les émotions dans la presse"

En savoir plus

Economie

L'Algérie promet un consensus sur la baisse de la production

Dernière modification : 15/03/2009

Les douze pays de l'Opep, réunis en Autriche, recherchent un consensus pour réduire la production. Le ministre algérien du Pétrole et des Mines estime qu'une baisse du marché, allant jusqu'à 1,5 million de barils par jour, est envisageable.

AFP - "Il y aura un consensus" pour réduire la production de pétrole brut, a déclaré dimanche matin à Vienne le ministre algérien du pétrole et des mines Chakib Khelil, à l'ouverture d'une réunion ministérielle de l'Opep.
   
"Il y aura un consensus, je crois (pour réduire la production), mais je ne peux pas vous dire à quel niveau", a déclaré le président sortant de l'Organisation des pays exporateurs de pétrole (Opep) à son arrivée au siège du cartel.
   
"Le marché s'attend à une baisse de 500.000 barils par jour à 1,5 million de barils par jour. De combien nous allons réduire, c'est une décision que nous allons prendre au cours de cette réunion", a-t-il ajouté.

Première publication : 15/03/2009

COMMENTAIRE(S)