Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Economie

L'Algérie promet un consensus sur la baisse de la production

Dernière modification : 15/03/2009

Les douze pays de l'Opep, réunis en Autriche, recherchent un consensus pour réduire la production. Le ministre algérien du Pétrole et des Mines estime qu'une baisse du marché, allant jusqu'à 1,5 million de barils par jour, est envisageable.

AFP - "Il y aura un consensus" pour réduire la production de pétrole brut, a déclaré dimanche matin à Vienne le ministre algérien du pétrole et des mines Chakib Khelil, à l'ouverture d'une réunion ministérielle de l'Opep.
   
"Il y aura un consensus, je crois (pour réduire la production), mais je ne peux pas vous dire à quel niveau", a déclaré le président sortant de l'Organisation des pays exporateurs de pétrole (Opep) à son arrivée au siège du cartel.
   
"Le marché s'attend à une baisse de 500.000 barils par jour à 1,5 million de barils par jour. De combien nous allons réduire, c'est une décision que nous allons prendre au cours de cette réunion", a-t-il ajouté.

Première publication : 15/03/2009

COMMENTAIRE(S)