Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

Economie

L'assureur AIG contraint de revoir les modalités de ses bonus

Dernière modification : 24/03/2009

Sous la pression du Trésor, l'assureur AIG, sauvé de la faillite par l'État américain, a promis de revoir son système de bonus pour 2009. Mais la société se dit tenue, par contrat, de payer plusieurs millions de dollars de primes pour 2008.

Reuters - L'assureur américain AIG (American International Group) a accepté samedi de revoir les modalités de versement de ses bonus sous la pression du secrétaire au Trésor Timothy Geithner, a-t-on appris auprès du président du groupe et de l'administration de Barack Obama.

 

AIG, qui a reçu des aides du gouvernement pour un total de 180 milliards de dollars, réduira fortement pour le reste de l'année 2009 les salaires des cadres dirigeants de son unité AIG Financial Products et travaillera avec le Trésor pour réaligner les primes 2008 à la lumière des objectifs de restructuration et de remboursement du groupe, a déclaré le président d'AIG, Edward Liddy, dans une lettre à Geithner.

 

AIG Financial Products est l'unité d'AIG qui a investi massivement dans des actifs immobiliers toxiques ayant poussé la société au bord de la faillite.

 

Obligation de verser les primes pour l'exercice 2008

 

Edward Liddy a expliqué que son groupe était légalement obligé d'effectuer les paiements de primes sur lesquels il s'est déjà engagés pour 2008, et dont la valeur a été fixée l'an dernier avant que n'émergent les problèmes au sein d'AIG Financial Products.
 
"Certains de ces versements sont dus au 15 mars et très honnêtement, les mains d'AIG sont liées", ajoute Liddy qui qualifie de "déplaisants" les arrangements avec le Trésor mais promet de travailler avec Geithner pour résoudre la question.

 

Un responsable de l'administration Obama, bien que jugeant inacceptable pour des sociétés de Wall Street recevant l'aide des autorités fédérales de verser des millions de dollars de primes, a reconnu aussi que les paiements des primes étaient légalement contraignants.

Le Trésor continuera néanmoins de négocier avec AIG pour faire baisser ces paiements et chercher à recouvrer les fonds par des mécanismes extérieurs à ces contrats.

Première publication : 15/03/2009

COMMENTAIRE(S)