Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La diplomatie économique, avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

Economie

Fortis, qui accuse de lourdes pertes en 2008, ne versera pas de dividende

Dernière modification : 16/03/2009

La holding belge Fortis ne versera aucun dividende à ses actionnaires au titre de l'exercice 2008, qui devrait se solder par une perte de 22,5 milliards d'euros. En cause : la crise financière.

AFP - La holding belge Fortis, fortement ébranlée par la crise financière, a annoncé dimanche s'attendre à une perte totale record de 22,5 milliards d'euros pour l'exercice 2008 et prévenu qu'elle ne verserait pas de dividende à ses actionnaires.

Fortis "prévoit, sur la base des règles comptables belges, une perte statutaire pour 2008 d'EUR 22,5 milliards. Il n'y a dès lors actuellement pas de marge pour distribuer un dividende", indique-t-elle dans un communiqué, précisant que les résultats consolidés seraient publiés le 31 mars.

Fortis Holding, issu du démantèlement du bancassureur belgo-néerlandais Fortis, regroupe aujourd'hui principalement des activités d'assurance en Belgique, aux Pays-Bas et à l'international. La holding a aussi hérité du portefeuille d'actifs à risques du groupe.

Ses pertes pour 2008 proviennent pour l'essentiel des activités bancaires, qui ont accusé à elles seules une perte de 20 milliards d'euros environ l'an dernier du fait de la crise financière et de la dépréciation massive d'actifs à son bilan.

Ses activités bancaires ont été entre-temps cédées aux Pays-Bas pour la partie néerlandaise et au géant français BNP Paribas pour la partie belge. Cette dernière vente, très contestée par une partie des actionnaires de la holding Fortis, doit encore recevoir leur aval lors d'une assemblée générale en avril.

Première publication : 16/03/2009

COMMENTAIRE(S)