Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'extrême droite obtiendrait le ministère des Affaires étrangères

Vidéo par Céline BRUNEAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/03/2009

Grâce à un accord passé avec le Premier ministre israélien désigné Benjamin Netanyahou (Likoud) en vue de la formation d'une coalition gouvernementale, la formation d'extrême droite Israël Beiteinou obtiendrait cinq ministères.

Grâce à un accord passé avec le Premier ministre israélien désigné Benjamin Netanyahou (Likoud) en vue de la formation d'une coalition gouvernementale, le parti d’extrême droite d'Avigdor Lieberman, Israël Beiteinou, obtiendrait cinq ministères, dont le très exposé portefeuille des Affaires étrangères qu’il dirigerait lui-même.  

 
Correspondant de FRANCE 24 en Israël, Marc de Chalvron souligne le caractère fort peu diplomate du personnage, rappelant qu’il a, par le passé, suggéré à l’Égyptien Hosni Moubarak "d’aller au diable". Dans ces conditions : "Comment l’imaginer serrer la main d’Hillary Clinton, très engagée en faveur du processus de paix ?", s’interroge notre correspondant.

 
"Difficile aussi d’envisager la participation de Kadima, le parti centriste de Tzipi Livni, à un gouvernement de coalition", poursuit Marc de Chalvron. Tzipi Livni exige des engagements de Benjamin Netanyahou concernant le processus de paix et une rotation du pouvoir à la tête du pays. Deux concessions que le chef du Likoud n’est pas prêt à faire, d’où les ministères concédés à Israël Beiteinou (Affaires étrangères, Sécurité intérieure, Tourisme, Infrastructures et Intégration), et les négociations qu’il continue à mener avec les petits partis d’extrême droite.

 
Soucieux de ne pas alarmer la communauté internationale et de ne pas former un gouvernement trop dur qui le conduirait à perdre le pouvoir, Benjamin Netanyahou poursuit cependant ses démarches d’ouverture en direction du parti centriste.

 
Le Premier ministre désigné a jusqu’au 3 avril pour former un gouvernement.

 
 

Première publication : 16/03/2009

COMMENTAIRE(S)