Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Ouverture de la première ambassade du Liban en Syrie

Vidéo par Christophe ROBEET

Dernière modification : 16/03/2009

La première ambassade du Liban à Damas a été inaugurée après l'établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, en octobre dernier. Une ambassade syrienne avait ouvert ses portes à Beyrouth en décembre.

REUTERS - Le Liban a ouvert lundi une ambassade dans le centre de Damas, a déclaré un responsable libanais dans la capitale syrienne.

Le drapeau libanais a été hissé sur les locaux de l'ambassade, où se trouve un chargé d'affaires.

Le Liban et la Syrie n'ont pas entretenu de relations diplomatiques depuis leur création, à la suite des mandats exercés sur leurs territoires par la Grande-Bretagne et la France au lendemain de la Première Guerre mondiale.

La Syrie, qui a retiré ses forces du Liban en 2005, au terme de 29 ans de présence, a ouvert l'année dernière une ambassade à Beyrouth, mais n'a pas encore nommé un ambassadeur. Le Liban, de son côté, a désigné Michel Khoury comme ambassadeur à Damas.

La Syrie avait par le passé refusé de nouer des rapports diplomatiques avec le Liban, en relevant que les deux pays entretenaient d'étroites relations sans avoir besoin d'ambassades. Pendant une bonne partie de l'histoire, les dirigeants basés en Syrie ont contrôlé le territoire qui correspond au Liban d'aujourd'hui.

Mais certains détracteurs de Damas - comme la France et les Etats-Unis - estiment qu'en refusant des relations diplomatiques normales avec le Liban, la Syrie cherchait à miner sa souveraineté.

La Syrie a dominé la politique libanaise pendant une trentaine d'années, jusqu'à l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005. Cet événement avait déclenché de grandes manifestations et abouti au départ des forces syriennes du pays.

En octobre dernier, le président syrien, Bachar el Assad, a décidé par décret d'instaurer des relations diplomatiques avec le Liban, dans la foulée de la sortie de crise politique à Beyrouth en mai dernier et de l'amélioration des relations entre la Syrie et le nouveau gouvernement d'union libanais.
 

Première publication : 16/03/2009

COMMENTAIRE(S)