Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

Amériques

L'Argentine en passe de nationaliser une usine de Lockheed

Dernière modification : 17/03/2009

La présidente argentine, Cristina Kirchner, a décidé de nationaliser une usine de l'avionneur américain Lockheed. Si la loi passe l'obstacle du Congrès, l'État devra débourser 64 millions de dollars pour que l'entreprise réintègre son giron.

AFP - La présidente argentine Cristina Kirchner a annoncé mardi un projet de nationalisation de l'ancienne usine militaire d'avions de Cordoba, dans le centre du pays, détenue par le groupe aéronautique américain Lockheed Martin.
  
A l'occasion d'une cérémonie publique à Cordoba, Mme Kirchner a annoncé avoir signé "le projet de loi par lequel nous allons transférer à l'Etat national les actions (de Lockheed), qui permettra à cet instrument stratégique de développement national de technologie aéronautique de revenir dans le patrimoine de l'Etat".
  
La concession de l'usine avait été octroyée sous le gouvernement du péroniste libéral Carlos Menem (1989-1999), mais le gouvernement de Kirchner a s'est entendu avec le groupe américain sur un contrat de transition pour y mettre un terme.
  
Si le Congrès approuve le projet, cela signifiera pour le gouvernement argentin une dépense de 64 millions de dollars pour une entreprise qui réalise  un chiffre d'affaires annuel de quelque 50 millions de dollars.
  
Lockheed Martin est un géant qui a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 31 milliards de de dollars. 
  
L'usine de Cardoba, à quelque 800 km au nord-ouest de Buenos Aires, oeuvre à la nouvelle motorisation de dix avions militaires IA-63 Pampa, un jet d'entraînement développé en Argentine, dérivé de l'Alpha Jet allemand, selon le ministère de la Défense.
  
L'ancienne Usine militaire d'avions, fondée en 1927, produisait avant d'être privatisée, d'autres modèles d'avions militaires, dont le jet Pampa et le bimoteur à turbopropulseurs Pucara, qui fut utilisé dans la guerre anglo-argentine autour des îles Malouines en 1982.
  
Pendant les années 50, sous le gouvernement de Juan Peron, l'usine a conçu aussi un avion de chasse à réaction, le Pulqui II, dont le développement était dirigé par l'ingénieur allemand Kurt Tank, qui s'était installé en Argentine après la seconde guerre mondiale.

Première publication : 17/03/2009

COMMENTAIRE(S)