Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

Les salariés de Continental votent la reprise du travail

Dernière modification : 17/03/2009

Les syndicats de l'usine Continental de Clairoix, en Picardie, veulent désormais négocier les conditions de cette reprise. La fermeture du site, d'ici à 2010, a été annoncée la semaine dernière par l'équipementier automobile allemand.

AFP - Environ 400 salariés de Continental à Clairoix (Oise), en grève depuis l'annonce le 11 mars par le fabricant de pneus allemand de la fermeture de leur usine d'ici un an, ont voté mardi en assemblée générale la reprise du travail sous conditions, a constaté l'AFP.

"Il faut que la reprise se fasse, mais pas dans n'importe quelle condition", a déclaré devant les salariés Xavier Mathieu, délégué CGT, en pointe dans le mouvement depuis l'annonce de la fermeture d'ici 2010 du site, qui emploie 1.120 personnes.

Cette position a été approuvée par l'ensemble des salariés présents.

"On va reprendre le travail, mais la lutte continue, elle sera même plus facile, parce qu'on n'aura plus le souci de ne pas être payé", a-t-il ajouté.

Au début du mouvement, les salariés avaient obtenu de la direction la garantie d'être payés, même s'ils ne travaillaient pas, jusqu'à mardi à 06H00.

Les délégués syndicaux souhaitent désormais rencontrer la direction pour négocier les conditions de la reprise: "pas de pression sur la production", "pas de licenciement jusqu'à la fin de la procédure", a résumé à l'AFP M. Mathieu.

"C'est clair qu'il faut reprendre", a ajouté Antonio Da Costa, secrétaire CFTC du CE, et signataire fin 2007 d'un accord sur le retour aux 40 heures de travail hebdomadaires dans l'usine. "Vos familles ont besoin de cet argent", a-t-il poursuivi.

Lundi, sous la pression de salariés en colère de Clairoix, un comité central d'entreprise (CCE) de Continental a été écourté à Reims, notamment après le jet d'oeufs et de projectiles dans la salle où il avait lieu.

Continental a annoncé la semaine dernière son intention de fermer le site de Clairoix (1.120 salariés) et le site allemand de Hanovre (780 employés). Il s'agit de la plus importante fermeture programmée en France depuis le début de la crise à l'automne dernier.
 

Première publication : 17/03/2009

COMMENTAIRE(S)