Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Asie - pacifique

La Toile fête la réhabilitation du juge Chaudhry

Dernière modification : 17/03/2009

Dans cette édition : la Toile pakistanaise en fête après la réhabilitation du juge Chaudhry et la blogosphère algérienne appelle au boycott de l’élection présidentielle du 9 avril.

PAKISTAN : FIN DE LA « LONGUE MARCHE »

 

Après plusieurs jours de manifestations, le gouvernement pakistanais a cédé à la pression de la rue et va rétablir dans ses fonctions l’ancien président de la cour suprême Iftikhar Chaudhry. Une victoire de l’opposition qui est également célébrée sur le Net.

 

De nombreuses photos montrant des manifestants en train de fêter la nouvelle ont rapidement fait leur apparition sur ce site, qui permettait aux internautes de suivre en direct la progression de cette longue marche initié par les avocats du pays.

 
 

Et sur Youtube, cette chanson accompagnée d’un clip vidéo a été mise en ligne pour rendre hommage aux milliers de pakistanais qui s’étaient mobilisés ces derniers jours.

 
 

La réhabilitation d’Iftikhar Chaudhry, ainsi que de tous les juges destitués en 2007 par l’ancien président Pervez Musharaf, réjouit de nombreux blogueurs. Celui-ci espère ainsi que le Pakistan va enfin devenir un État de droit.

 


 

PRÉSIDENTIELLE EN ALGÉRIE

Le débat fait rage sur la Toile algérienne autour de la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à sa propre succession. Et certains internautes vont jusqu’à appeler au boycott de l’élection présidentielle du 9 avril prochain.

 

Pour le réalisateur de cette vidéo parodique, les jeux sont déjà faits dans ce qu’il appelle le nouveau royaume de Bouteflika. Il rappelle en effet que le Président, qui part largement favori, avait fait modifié la Constitution pour lever la limitation de mandats présidentiels.

 
 

Le boycott des élections devient donc un acte citoyen contestataire aux yeux de nombreux internautes. Et sur les sites de partage, les messages se multiplient pour inviter les Algériens à s’abstenir de voter pour ne pas participer à ce que la blogosphère qualifie de future mascarade.

 
 
 

Mais les supporters d’Abdelaziz Bouteflika sont également très présents sur la Toile. Preuve en est ce photomontage qui appelle la population à s’unir autour de son Président.

 

http://www.dailymotion.com/video/x8dc6c_tous-unis-pour-lalgerie-avec-abdela_news

 

RÉSEAU SOCIAL DISNEY

Le géant américain du divertissement Disney vient de lancer un site communautaire baptisé D23, en référence à l’année 1923, date à laquelle Walt Disney a ouvert son studio à Hollywood. Moyennant un abonnement annuel de 75 dollars, ce réseau social permettra à tous les fans de Mickey de se retrouver et d’avoir accès à des contenus exclusifs tels que les archives des studios.

 
 
 
CYBER-CENSURE

L’organisation de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières vient de publier sa nouvelle liste des ennemis de l’Internet composée de douze pays accusés de censurer le Web. Dix autres nations, telles que l’Australie ou la Corée du Sud, ont par ailleurs été placés sous surveillance par l’organisation et côtoient donc des régimes autoritaires. En effet, ces pays ont récemment adopté des mesures pouvant nuire à la liberté d’expression sur Internet.

 

http://www.rsf.org/article.php3?id_article=26076&Valider=OK

 

Première publication : 17/03/2009

COMMENTAIRE(S)