Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

SCIENCES

Les touristes pourront s'envoler vers les étoiles à partir de 2012

Dernière modification : 18/03/2009

Base de départ : Kiruna, dans le nord de la Suède. Destination : les étoiles. Compagnie : Virgin Galactic. Date de départ prévue : 2012. Prix du voyage : 153 000 euros. Remarque : quelque 300 tickets auraient déjà été vendus.

AFP - Les premiers vols spatiaux pour les touristes en Europe doivent être lancés depuis le nord de la Suède en 2012, a-t-on appris mercredi auprès d'une des sociétés engagées dans le projet.
  
Les vols seront organisés par Virgin Galactic, propriété du fantasque milliardaire britannique Richard Branson, qui doit envoyer dans deux ans ses premiers clients à une altitude de 110 kilomètres, depuis les Etats-Unis.
  
"Nous prévoyons que les premiers vols touristiques partiront des Etats-Unis en 2011 et de Kiruna (dans le nord de la Suède) un an après, en 2012", a déclaré à l'AFP la porte-parole de Spaceport Suède, Johanna Bergström-Roos.
  
Virgin Galactic a annoncé mardi la signature de contrats avec cinq agences de voyage nordiques, qui pourront vendre des billets pour des départs depuis les Etats-Unis et la Suède à 200.000 dollars (153.000 euros) l'unité, pour des vols de quelques heures.
  
"Nous espérons que Kiruna deviendra le principal site européen de lancement pour le tourisme spatial", selon Mme Bergström-Roos, qui rappelle que la ville, située à 145 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, abrite depuis 1966 le centre spatial Esrange de l'aérospatiale suédoise.
  
"Nous sommes particulièrement expérimentés dans les missions spatiales", assure-t-elle.
  
"Les vols suborbitaux que nous proposerons aux touristes sont semblables à ceux que nous menons actuellement depuis Kiruna, même si actuellement nous envoyons des vols sans passagers beaucoup plus haut, à 800 kilomètres", explique la responsable.
  
Près de 300 billets ont déjà été vendus pour le court vol spatial, notamment à des Danois, des Finlandais et des Suédois, mais la plupart vont choisir un départ aux Etats-Unis, observe-t-elle.
  
"La plupart des gens veulent être les premiers", constate Mme Bergström-Roos.

Première publication : 18/03/2009

COMMENTAIRE(S)